Nelio Granada street art
Nelio Granada

“Sur les murs” ou quand la rue se fait musée

Né sur les murs américains dans les années 1950, le Street Art, descendant du graffiti, n’est arrivé en Europe qu’au tournant des années 1970-80 avec le développement du hip-hop. Longtemps marginalisé, cet art éphémère fait de nos jours son entrée dans les musées et galeries au vu de la mise en valeur de l’architecture urbaine à laquelle il participe.

Autour de la question “En quoi la ville suscite et nourrit la création ?”, l’Archipel, centre de culture urbaine, présente jusqu’au 9 mars le travail des artistes Jace, Nelio, Brusk, Ant Pandakroo, Monsta, Erase & Arsek, Nikodem et Amose.

---

Sur les murs. Jusqu’au 9 mars (du mardi au dimanche, de 13h à 19h), à l’Archipel-Centre de culture urbaine, 21 place des Terreaux, Lyon 1er.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut