Jardin Rosa Mir (Alin Berodier via Flickr)

Sortie vacances : le jardin Rosa Mir rouvre ses portes à Lyon

La petite pépite botanique de la Croix-Rousse a rouvert ce week-end. L'occasion de se changer les idées dans ce jardin extraordinaire lyonnais, mais en se renseignant bien sur les horaires d'ouverture.

Avis aux amateurs de lieux insolites et secrets ! La Croix-Rousse recèle d'une pépite botanique encore mal connue. Le jardin Rosa Mir, situé au 87, Grande rue de la Croix-Rousse, a été entièrement réalisé par un artisan... maçon-carreleur. Réfugié de la guerre d'Espagne, fuyant le franquisme, Jules Senis (1913-1983) a consacré les 20 dernières années de sa vie à la création de ce jardin extraordinaire au coeur de Lyon. Une oeuvre dédié à sa mère, Rosa Mir Mercader, autant qu'à la Vierge Marie, qui y a un autel, explique l'association des Amis du jardin Rosa Mir.

Entre le facteur Cheval et Gaudi

"Dans un style que ne renierait pas le facteur Cheval", selon l'office du tourisme, Jules Senis a accumulé coquillages et cailloux à partir de 1958, "pour transformer une banale cour intérieure en un jardin fantastique". Entre jardinières exubérantes et fresques minérales. Une belle histoire puisque ce jardin, c'est la réalisation d'une promesse que s'était faite Jules Senis alors qu'il luttait contre un cancer de la gorge dans les années 1950. Celle de construire un jardin à sa sortie de l'hôpital, qu'il réalisa après une rémission inattendue.

Le jardin Rosa Mir, classé monument historique en 1987, s'étend sur 400 mètres carrés. Son style architecturale est marquée par les lieux d'Espagne sur lesquels Jules Senis a travaillé, de l'Alhambra de Grenade à la basilique de Montserrat en Catalogne (dont une chapelle fut rénovée par Gaudi au XIXe siècle). Le jardin appartient à la ville de Lyon qui l'a rénové. "Près de 450 végétaux ont été plantés dans les vasques supérieures et 4000 joubarbes ont trouvé place dans les coquilles Saint-Jacques, indique l'office du tourisme A côté des 750 vivaces, on découvre une palette impressionnante de 5000 plantes importées de Méditerranée".

Mais attention, ce petit bijou n'est accessible que le samedi après-midi entre avril et octobre. Il a rouvert pour la saison 2018 ce 7 avril.

 

à lire également
Cérémonie militaire au parc de la Tête d'Or
Le lieutenant-colonel Cyrille Tachker a pris la place du colonel Laurent Kuntzmann à la tête du 7e RMAT ce matin lors d’une cérémonie militaire au parc de la Tête d’Or. Une cérémonie militaire se déroulait ce mercredi matin au parc de la Tête d’Or. Au garde-à-vous, les hommes du 7e RMAT assistaient à la passation […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut