Recherche d'appartement pour un film sur Simone Weber, la "diabolique"

L'équipe de production d'un téléfilm sur cette tueuse des années 80 est en plein repérage. Elle recherche un appartement sur Lyon pour tourner des scènes d'intérieurs.

Amour et mort. Lyon devrait être le discret théâtre d’un macabre téléfilm, dont la production en est au stade des repérages. On ne connaît pas encore le nom des acteurs principaux, mais celui du film annonce la couleur : "Dernier amour" traitera de l’affaire Simone Weber, dit "la diabolique".

Le réalisateur Denis Malleval s'est penché sur l’histoire de cette lorraine, condamnée en 1991 pour l'assassinat de son amant, Bernard Hettier. Malgré le peu de preuves tangibles, les enquêteurs avaient à l'époque découvert que Simone Weber avait découpé la victime à la meuleuse, avant de jeter une partie du corps dans un lac. Une dame de charme.

Le procès au début des années 90 avait révélé l'aspect méthodique de la criminelle, notamment concernant la dissimulation des preuves. Un sens du crime qui lui avait valu son surnom de "diabolique". Elle avait illustré son sobriquet au moment du verdict : quand la condamnation à 20 ans de réclusion était tombée, elle avait éclaté de rire.

Un film fidèle aux faits

Le tournage du film devrait avoir lieu sur Lyon, entre octobre et novembre 2015, pour une diffusion sur France 3 courant 2017. "Le film cherche à être fidèle aux faits, raconte un membre de la production. Il va y avoir une ellipse sur le meurtre en lui-même pour se concentrer sur la relation entre Simone Weber et le juge qui a instruit l'affaire." Il faut donc plutôt s'attendre à un drame psychologique qu'à un policier qui prendrait des libertés avec les zones d'ombres du dossier.

L'équipe du film est en pleine recherche d'appartement pour tourner les scènes d'intérieur. Elle passe une annonce publique aux propriétaires d'un logis des années 50, d'environ 100m2 et habillé d'un mobilier en bois. Pour tout renseignements ou pour proposer son chez-soi, contacter Romain Genety au 06 07 78 00 01 ou à l'adresse rgenety[a]gmail.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut