Cinéfil
© Hugo Corvisy

Que faire à Lyon ce week-end des 28, 29 et 30 juillet ?

Passer le week-end la tête dans les étoiles, à rêver devant un film ou une pièce de théâtre, le tout en faisant du sport. Allez, en voiture ! Et promis, lundi, vous ne serez pas fatigué.

Entrer dans la peau de Thomas Pesquet le temps d’une soirée

Pour ceux qui veulent profiter des soirées estivales et s’évader autrement que devant un écran géant, il suffit de lever les yeux. Les Nuits des étoiles promettent de beaux rêves, au parc du Vallon. L’espace de verdure se transformera ce vendredi en un observatoire astronomique, avec le ciel pour toile de fond. Au programme : observation du ciel avec télescopes et lunettes, animée par des astronautes amateurs membres du Club d’astronomie de Lyon Ampère (Cala) et mini-conférences.

Vendredi, de 20h à minuit – au parc du Vallon (Lyon 9e). GRATUIT

Annulation en cas de mauvais temps

D’autres animations sont prévues à Saint-Fons, Saint-Genis-Laval et Vaulx-en-Velin

Renseignements sur le site www.afastronomie.fr

Rencontrer Tony Gatlif en avant-première au Comœdia

Tony Gatlif vient présenter son dernier film ce vendredi en avant-première au cinéma Comœdia (Lyon 7e). Projeté lors d’un ciné-concert au 70e festival de Cannes, Djam raconte l’histoire d’une jeune femme grecque envoyée à Istanbul par son oncle, un ancien marin, afin d’y trouver une pièce qui réparera leur bateau. Là-bas, elle rencontre Avril, une Française de 19 ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. L’occasion de découvrir deux jeunes actrices, Daphne Patakia et Maryne Cayon. Accompagnées de Simon Abkarian, l’une des voix du film d’animation Persepolis, que l’on a aussi pu voir dans la série française Kaboul Kitchen ou opposé à James Bond lors d’une partie de poker, dans Casino Royale.

Vendredi, à 20h – au Comœdia, avenue Berthelot (Lyon 7e)

Réservation conseillée sur le site du Comœdia

Courir un marathon… de théâtre

À l’ombre des arbres du jardin des Chartreux, de jeunes artistes des conservatoires de Lyon et de Paris vous proposent de courir le marathon du théâtre. Histoires et rêveries garanties, pour un moment ludique et poétique jusqu’au bout de la nuit.

Samedi, dès 15h – au jardin des Chartreux (Lyon 1er). GRATUIT

Oublier la salle obscure et attendre la nuit tombée pour une projection familiale

Si vous êtes plutôt cinéma en plein air, la programmation de “Tout l’monde dehors !” devrait vous convenir. L’association Nuées d’images propose un “ciné-famille” qui commencera en fin d’après-midi, avec des animations et ateliers ludiques liés au 7e art. En attendant la nuit tombée, pour une projection d’une heure de courts-métrages destinés à tous, autour des monstres et des étranges créatures.

Samedi, dès 17h – sur l’esplanade Nelson-Mandela (Lyon 3e). GRATUIT

Voir ce que les vieilles bagnoles ont sous le capot

Le Club des amateurs d’automobiles anciennes (club des 3A) organise dimanche sa 9e traversée du Grand Lyon. La Traboulée partira de l’hippodrome de Parilly et empruntera le circuit des murs peints de la ville, en passant par la cité Tony-Garnier, le cours Lafayette, la rive droite du Rhône, la Sarra, la fresque des Lyonnais, pour arriver à Caluire vers 12h30. Près de 100 véhicules d’époque défileront et seront exposés jusqu’à 18h.

Dimanche, à partir de 9h – départ du parking de l’hippodrome de Parilly (Bron)

Informations complémentaires sur le site www.les3a.com

Ne pas choisir entre musique et ciné : profiter des deux, au bord de l’eau

Le cinéma en plein air, ce n’est pas que sur terre. Pour sa 11e édition, le festival itinérant “Cinéfil“ fait escale à Lyon, avec sa péniche Fargo. Pour trois soirées de musique et de cinéma en tous genres. Ambiance western et rock, dès vendredi, avec The Navajos. Le lendemain, c’est chanson française avec les Funky Sardines. Et dimanche, les rythmes jamaïcains de Feat Sir Jean termineront le week-end. Côté ciné, trois programmations différentes sont prévues chaque soir, avec des courts-métrages allant de la fiction au documentaire, en passant par l’animation.

Vendredi, samedi et dimanche / Concert dès 20h30 et projection à 22h – à la Confluence, quai Rambaud (Lyon 2e). GRATUIT

Programmation détaillée sur le site www.cinefil.org

Imiter Michael Jordan sous les yeux de Louis XIV

Bellecour se transforme en un gigantesque terrain de basket-ball, ce week-end. Près de la statue de Louis XIV, 16 équipes masculines et 16 équipes féminines, issues des tournois organisés pendant la saison, vont tenter de remporter l’Open de France de basket en 3x3. Depuis jeudi, des animations autour de ce sport collectif sont proposées au public, ainsi que des terrains en libre accès. Mais la compétition ne se déroulera véritablement que samedi et les finales auront lieu en soirée.

Vendredi et samedi, dès 10h – place Bellecour (Lyon 2e). GRATUIT

Programme complet sur le site www.ffbb.com

Et en sortant de Lyon : Jouer les Roméo au festival Shakespeare

La 18e édition du festival Shakespeare débutera avec l’ensemble baroque Les Sybarites, suivi d’une pièce de théâtre intitulée De même étoffe que les rêves. Organisée par le théâtre du Sycomore, la programmation laisse aussi place, jusqu’au 4 août, à des temps de discussion autour des spectacles proposés ainsi qu’à des ateliers artistiques.

Samedi, dès 18h – dans la cour d’honneur du lycée Gabriel-Faure, à Tournon-sur-Rhône

Plus d’informations sur le site www.festivalshakespeare.fr

Mais aussi (on vous en a déjà parlé et ça se passe ce week-end) :

la dernière des Summer Sessions, au Transbordeur

la trilogie grecque de Gwenaël Morin au Point-du-Jour

une soirée irlandaise pour clôturer les Nuits de Fourvière

et toutes les expos que l’on vous conseille vivement

à lire également
Opéra de Lyon bâtiment (Stofleth)
Après les orages des jours précédents, le calme est de retour sur Lyon ce week-end. De quoi sortir de chez soi et enfin profiter de son temps libre, avec la liste des meilleurs événements que Lyon Capitale a sélectionnés pour vous. Le Sud de l'Italie s'invite à l'Opéra À l'occasion du Festival du Péristyle, le groupe […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut