piste de la sarre

Quand Lyon avait une piste de ski

Lorsque la neige tient sur les collines de Lyon, certains casse-cous sortent leurs skis, snowboard ou luge. Bien que l'histoire soit aujourd'hui oubliée, pendant dix ans, Lyon a eu sa "station de ski".

1963, Lyon est en pleine effervescence. Le maire Louis Pradel métamorphose la ville à coup de grands travaux. Tony Bertrand, son adjoint aux sports, découvre un revêtement synthétique bleu qui permet de pratiquer le ski sans neige. L'élu parvient à convaincre Louis Pradel de transformer les pentes de la Sarra en piste de ski de 300 mètres de long pour 30 mètres de large.

Lors de l'inauguration en 1964, Lyon est une vraie petite station culminant à 280 mètres, avec son télésiège et ses moniteurs. Tout a été pensé comme une grande station à l'échelle réduite, avec des salles pour se changer et un système d'éclairage pour descendre la nuit. Très vites, les skieurs vont découvrir le défaut de la piste : les trous du revêtement sont fatals pour les doigts de ceux qui ont malheur de mal tomber. Alors que la piste se dégrade rapidement, le problème devient de plus en plus préoccupant. En 1973, le revêtement est changé et devient blanc comme neige. Ce renouvellement ne permettra pourtant pas de sauver la piste qui est fermée en 1975. Le revêtement et le télésiège seront retirés en 1991 et Lyon ne deviendra à nouveau une station de ski que pour des opérations publicitaires.

à lire également
2 commentaires
  1. GaeLyon - 18 décembre 2017

    On dit merci qui? 'Merci wiki et pedia!'

  2. Florent Deligia - 18 décembre 2017

    Merci Tony Bertrand qui nous avait accordé une interview en 2015, merci l'INA qui propose un reportage de 1964 sur la piste, ainsi que les archives de Lyon. Cet article est une ancienne version remaniée. Bien cordialement

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut