Musée des Tissus
©Tim Douet

Musée des tissus : subvention de 125 000 euros votée par la métropole

Voilà enfin des perspectives d’avenir qui réapparaissent pour le Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon. Le conseil de la Métropole a voté ce lundi pour un engagement financier afin de sauver ce lieu culturel.

"Une bouée de sauvetage", voici comment Denis Broliquier du groupe UDI qualifie l’investissement de 125 000 euros proposé par la Métropole pour sauvegarder le musée. Ses équipes vont enfin "pouvoir travailler sur des perspectives de développement et non plus de survie". Il s’agit d’en faire un "lieu de témoignage, un espace de dialogue et d’échange entre mémoire et innovation", entre autres de le "dépoussiérer" un peu.

Une subvention exceptionnelle de 125 000 euros au profit de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon est ainsi adoptée, la ville de Lyon ayant fait de même, tandis que la Région et l’État s’engagent chacun pour la même somme de 250 000 euros.

La semaine passée, le médiateur nommé par le ministère de la Culture avait dégagé des solutions pérennes pour le musée : création d’une association pour la gestion, d’un fonds de dotation et d’un comité scientifique.

Gérard Collomb conclut en déclarant que "l’enthousiasme de chacun fait plaisir à voir". La leçon du jour selon le maire ? "Carpe Diem".

à lire également
Cathy Bouvard, aux Subsistances, en octobre 2018 © Tim Douet
Depuis quinze ans à la tête des Subsistances, Cathy Bouvard s’est vu proposer un défi qui ne se refuse pas : les Ateliers Médicis, dont l’ambition est rien de moins que de transformer par la culture la ville de Clichy-sous-Bois et de faire émerger des artistes qui ne soient pas “du sérail”. Une des fondatrices de Lyon Capitale tire donc sa révérence et dresse à cette occasion le bilan d’une ville qui a muté. Avec la crainte qu’elle ne se re-quenellise…
1 commentaire
  1. neal59 - 26 juillet 2016

    Maintenant il faut aussi que ce musée ce dynamise ! Il a de belles pieces mais ......

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut