Micky Green au Transbo

Michaela Gehrmann, de son vrai nom, est le genre de nana à devenir mannequin sur un malentendu, histoire de voir un peu du pays et de payer ses factures. Un soufflet pour toutes celles qui abusent des laxatifs dans l'espoir de défiler sur un podium dans une quelconque tenue taille XXS. Des bancs du lycée de son Australie natale, aux séances de shooting, la belle n'a eu de cesse de poursuivre son rêve, celui de devenir musicienne, barbouillant paroles et partitions sur les pages d'un cahier qui ne la quitte jamais. Aujourd'hui, âgée de 24 ans, Micky Green fait une longue escale à Paris. Elle y signe un premier album pop de belle facture, l'immaculé White T-shirt, unanimement salué par la critique. Ecrit entre deux avions et trois chambres d'hôtel, réalisé par Renaud Letang, l'homme derrière Manu Chao, Feist, ou encore Katerine, le disque regorge de bonnes idées. Portée par la voix suave d'une artiste au devenir certain, White T-shirt, aux relents folk et parfois jazzy, se révèle tout de même un brin chiant sur la longueur. Mais peu importe, les radios quant à elles ne s'y sont pas trompées et diffusent, sans rechigner, son premier single Oh ! Ce qui devrait suffire pour remplir comme il se soit doit le Transbordeur et finir la semaine sur une agréable touche blonde platine.

Micky Green. Dimanche 4 mai au Transbordeur, 3 boulevard Stalingrad, Villeurbanne. 04 72 43 09 99 ou www.transbordeur.fr

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut