Florence Foresti en 2014 dans “Madame Foresti” © DR
Florence Foresti en 2014 dans “Madame Foresti” © DR

Les portables interdits lors des spectacles de Florence Foresti

La Lyonnaise Florence Foresti a décidé de bannir les téléphones portables dans les salles où elle se produira.

En France, les téléphones portables sont interdits à l'école, au collège, et bientôt, durant les spectacles de Florence Foresti. L'humoriste lyonnaise se prépare à repartir en tournée avec un nouveau one-woman-show : Épilogue. Selon le Figaro, les spectateurs devront glisser leur smartphone dans une pochette avant de rentrer dans la salle : "Celle-ci se bloquera automatiquement à l'entrée de la salle", précise Florence Foresti.

La technologie employée est celle de l'entreprise américaine Yondr, déjà utilisée lors de concerts aux États-Unis. Les spectateurs peuvent conserver sur eux leur téléphone dans cette pochette, mais doivent quitter la salle pour la déverrouiller et utiliser leur smartphone. Le concept a été pensé pour éviter que certaines personnes filment durant un concert ou un spectacle, puis publient le contenu sur Internet. Pour la manager de Florence Foresti, interrogée par le Figaro, "Ça va vite se généraliser". Étrangement, ce n'est donc pas le confort des spectateurs qui est mis en avant,  mais une nouvelle fois la protection de la création des artistes. De même, cela ne protège ni de ceux qui oublient de couper leur sonnerie, ou qui possèdent un smartphone avec un vibreur digne d'un marteau-piqueur. Les cinéphiles attendent sans doute ce genre de dispositif dans les salles de cinéma, l'un des derniers endroits sur terre où il est encore possible de "couper".

à lire également
Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR
Un maire de Lyon usé après des années de pouvoir. Une jeune étudiante venue lui redonner des idées. Deux rôles campés par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans le film Alice et le maire. Un long-métrage, qui sortira sur grand écran le 2 octobre prochain en pleine campagne des municipales, et qui n’avait pas franchement fait rire Gérard Collomb lors de son tournage à Lyon durant l’été 2018.
1 commentaire
  1. Galapiat - 1 novembre 2018

    Lorsqu’on connait le prix des places ,Il suffit de boycotter ses spectacles

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut