2013_BAC-gober_BA_03
© Blaise Adilon

Les artistes de la Biennale > Robert Gober

Maison de poupées

En 1976 à New York, Robert Gober, tout juste diplômé, cherche un moyen de subvenir à ses besoins sans en passer par des petits boulots qui ne l’intéressent pas. Il décide alors de construire et de vendre des maisons de poupée. Certaines de ces maisons de poupées sont exposées ici, accompagnées de papiers peints ou de tableaux reproduits à l’échelle 1 et leur servant de décoration intérieure. Si cette aventure n’a pas un été un succès d’un point de vue économique, elle a été l’élément déclencheur de sa carrière artistique.

En effet, la maison de poupée est un espace de projection symbolico-narratif : c’est la compréhension de cette dimension qui a amené Gober à devenir artiste. Il a ainsi compris que la tension narrative induite par ces maisons l’intéressait davantage que l’objet maison en lui-même.

Virtuose de la bricole et du Do-It-Yourself, Robert Gober met en opposition la répétition, la banalité et l’ordinaire attachés au quotidien domestique/ avec des déformations incongrues, des corps fragmentés, des figures molles ou des assemblages inquiétants.

Dans le reste de son travail, ses œuvres ont conservé ce fort potentiel fictionnel initial, lié à la recherche du faire-image. Qu’il s’agisse de maquettes, de sérigraphies, de dessins ou encore de ses sculptures hyperréalistes dans leur rendu et fantasmagoriques dans leur rapport à la situation qui ont contribué à sa reconnaissance critique / Robert Gober n’a eu de cesse de développer des pièces instaurant une forte tension narrative, dans une veine qui tire parfois du côté du surréalisme.

--------

Artiste  : GOBER Robert

Titre : Half Stone House

Année de création : 1979-1980

Où voir l'œuvre : Musée d'Art Contemporain

--------

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut