Le Père tralalère aux Célestins

D'abord en accueillant un nouveau spectacle du canadien Wajdi Mouawad, après le beau succès de Forêts l'an passé. Après s'être adonné à l'autofiction cet été en Avignon dans Seuls, Mouawad continue d'interroger le rapport au(x) père(s) dans Littoral, en s'inspirant cette fois-ci de grands classiques comme Œdipe roi ou L'Idiot de Dostoïevski. Peu de temps après, ce sera au tour de Sylvain Creuzevault de revenir fouler les planches de la petite salle Célestine avec un autre père, Le Père tralalère. On l'avait quitté acteur dans Alex le grand l'année dernière, le revoilà metteur en scène et en mots avec son collectif D'Ores et déjà, dynamitant un repas de famille à partir d'un long travail d'improvisation. Une des belles curiosités qui nous sont promises cette saison. LH

Le Père tralalère de Sylvain Creuzevault du 3 au 13 juin 2009. www.celestins-lyon.org

à lire également
Le théâtre de la Croix-Rousse change de direction. Après 10 ans à la tête du théâtre, Jean Lacornerie va laisser sa place à Courtney Geraghty. La franco-américaine va prendre ses fonctions en janvier 2021.
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut