Mouâd Maï et Elies Kraimi (Jeunes et conscients)
©Tim Douët

Jeunes et conscients invite David Vallat pour son 2e café littéraire

Jeunes et Conscients, une association de jeunes de Vénissieux, organise son deuxième café littéraire en présence de David Vallat, djihadiste repenti, auteur de Terreur de jeunesse.

Jeunes et Conscients est une association qui sensibilise et responsabilise les jeunes par des actions humanitaires, sociales, culturelles et sportives (voir notre entretien vidéo avec ses jeunes dirigeants). Mouâd Maï, son actuel président, raconte que "ce projet est né d’ambitions communes entre amis intéressés à la fois par la culture et l’humanitaire".

Autour d’eux, dans le quartier des Minguettes à Vénissieux, aucune autre association n’assurait ce genre d’initiative. Il y a de ça trois ans, Mouâd Maï et quelques amis ont décidé de prendre les choses en main et créé Jeunes et Conscients. L’objectif affiché de cette association est de "changer la mentalité des jeunes en leur faisant découvrir d’autres cultures et en les poussant à construire eux-mêmes leur avenir".

De la littérature au débat

Jeunes et Conscients organise des cafés littéraires ainsi que des cafés-débats. "Dans l’imaginaire des jeunes, le café littéraire est quelque chose de plutôt soporifique, explique Mouâd Maï. On a donc essayé de rendre ça plus attrayant et plus vivant." Les participants se réunissent autour d’un livre coup de cœur, en présence de son auteur, puis abordent des thèmes qui les intéressent.

Plus récemment, Jeunes et Conscients a lancé ses cafés-débats. Le matin, les participants se réunissent autour d’un atelier cuisine. Ce moment leur permet de prendre conscience des enjeux relatifs au développement durable, à travers l’utilisation de produits issus de l’agriculture écologique et du commerce équitable. Le midi, tout le monde profite du repas préparé le matin. L’après-midi, l’association présente l’œuvre coup de cœur puis anime un débat ludique autour de la citoyenneté.

Un 2e café littéraire en présence de David Vallat

Preuve de leur engagement et d’une motivation sans borne, Jeunes et Conscients organise son deuxième café littéraire ce vendredi au centre social Eugénie-Cotton de Vénissieux. Pour l’occasion, les jeunes ont invité David Vallat, l'auteur de Terreur de jeunesse.

L’association a choisi le livre de ce djihadiste repenti parce qu’“il y a toute une histoire autour de cette œuvre. David Vallat a connu l’endoctrinement, il est allé sur le terrain. Il peut donc aborder ces sujets d’une manière plus éclairée que les publicités préventives de l’État". Pour Mouâd Maï, "les médias affirment trop souvent que les jeunes de quartier sont les plus touchés par l’endoctrinement religieux. Ceci est faux. Beaucoup de personnes issues des campagnes françaises et dont on parle peu se font aussi endoctriner". L’histoire de David Vallat permet enfin de comprendre que bien souvent la religion est secondaire dans ce type de processus et que la motivation première est surtout de donner un sens à sa vie.

Café littéraire avec David Vallat – Vendredi 20 janvier à 18h30, au centre social Eugénie-Cotton (Vénissieux).
à lire également
Les enseignants syndiqués du lycée Jacques Brel de Vénissieux critiquent sévèrement l'intervention policière du jeudi 6 décembre, au cours de laquelle un élève a été gravement blessé par un projectile lancé par les forces de l'ordre. Ils pointent une utilisation disproportionnée de la force.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut