Festival Lumière 2014 : Faye Dunaway en ouverture

L’actrice américaine Faye Dunaway sera l’invitée d’honneur de la soirée d’ouverture du festival Lumière, le lundi 13 octobre à la halle Tony-Garnier. Elle présentera pour l’occasion un classique du cinéma, le film Bonnie and Clyde, d’Arthur Penn.

Après Jean-Paul Belmondo en 2013, place aux dames. L'invitée d'honneur de la soirée d'ouverture du festival Lumière sera cette année la mythique Faye Dunaway. Considérée par les critiques cinéma comme une actrice exceptionnelle, à 73 ans, elle viendra présenter à Lyon le film qui l'a révélée en 1967, Bonnie and Clyde. Oscarisée en 1977 et étoilée sur Hollywood Boulevard, c'est donc une artiste rare et à la carrière remarquable qui lancera la 6e édition du festival lyonnais devant près de 5 000 personnes.

Un festival “fait pour les amoureux du cinéma”

"Cette invitation me touche beaucoup, a déclaré Faye Dunaway en répondant à l'invitation de l'institut Lumière. Je suis très honorée d’être invitée à Lyon, en France, pour ce festival fait pour les amoureux du cinéma." Cette année, les amoureux du cinéma devraient aussi être au rendez-vous pour la remise du prix Lumière au réalisateur espagnol Pedro Almodovar.

La soirée d’ouverture, qui est déjà complète, aura lieu le lundi 13 octobre à 19h45 et se déroulera à la halle Tony-Garnier. Bonnie and Clyde sera rediffusé sur grand écran au cours du festival.
à lire également
La 10e édition du Festival Lumière se déroule du 12 au 20 octobre à Lyon. La star de cette édition est Francis Ford Coppola qui recevra le Prix Lumière le 18 octobre au Centre de congrès.
1 commentaire
  1. croixrousse - 31 août 2014

    Cannes doit se mordre les doigts de voir Lyon organiser le festival parfait sans compétition et de plus qui fait l'unanimité des professionnels.Il est bon à rappeler que après guerre Lyon devait organiser un festival du cinéma mais en pleine reconstruction et avec des dépenses importantes sur le plan social (par exemple du lait à l'école) et bien il a été préféré Cannes qui n'avait elle que peu souffert du conflit ! Une nouvelle fois Paris a été gonflé envers Lyon qui pourtant à fait le boulot!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut