Elephant Parade : que du lourd

A suivre.

En dépit des difficultés structuro-conjoncturelles rencontrées à Lyon par les musiques actuelles, on ne peut guère reprocher aux acteurs en place de ne pas se bouger le derrière pour la bonne cause. Et si ça ne suffit pas, il y a toujours de nouveaux volontaires pour venir défier le marasme et secouer le cocotier. Dernier en date, la toute nouvelle association Elephant Parade qui entend, avec la complicité du Sonic (et peut-être d'autres très bientôt), organiser de chouettes événements rock n'roll. En s'appuyant notamment sur une expérience déjà reconnue par les spécialistes lyonnais : l'homme qui se cache derrière l'éléphant, Yohan Bonnelle est une figure de l'ombre du milieu rock lyonnais. Ancien tenancier de l'excellente boutique Planet of Sound spécialisée dans le rock indépendant, féru de pop psychédélique (on jurerait qu'Elephant Parade est un hommage au label américain Elephant 6), Yohan Bonnelle s'est aussi fait connaître en organisant quelques concerts bien sentis dans notre bonne ville. Et même un festival avec la complicité du bar rock Le Citron, le bien nommé Lemon of Sound. Peu de chances d'être déçus donc puisque, d'entrée, la première affiche met dans le mille avec la venue sur la scène du Sonic d'un groupe inconnu mais néanmoins indispensable : Envelopes. Ce groupe éparpillé entre Malmö (Suède) et la France est une perle de la pop internationale. En témoigne son dernier album, Here comes the wind, bijou de pop tordue et ludique qui reluque les Pixies à bonne distance en se prenant les Talkings Heads à deux mains. En pleine tournée mondiale (elle s'achèvera au Japon, où Envelopes ne peut que faire fureur), le groupe s'arrêtera donc à Lyon grâce à la médiation d'Elephant Parade. Avant d'autres affiches qu'on espère tout aussi consistantes.

KM

Envelopes. Le mercredi 21 mai
au Sonic, 4 Quai Etroits Lyon 5e.
04 78 38 27 40 ou www.myspace.com/soniclyon

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut