Eddy Mitchell Salaud on t'aime
© Les Films 13

Eddy Mitchell à Lyon pour la première séance du Festival Lumière

Le chanteur, fan de cinéma et acteur (notamment récompensé par un césar du meilleur acteur dans un second rôle) sera à Lyon samedi pour l’ouverture du 9e festival Lumière.

Eddy Mitchell dans “Salaud on t’aime” © Les Films 13

© Les Films 13
Eddy Mitchell dans “Salaud on t’aime”.

Le défenseur des classiques à la télé pour l’ouverture du festival de cinéma de patrimoine

Le chanteur Eddy Mitchell sera l’invité d’honneur de l’ouverture du 9e festival Lumière, samedi 14 octobre, à la halle Tony-Garnier. Bertrand Tavernier, président de l’institut Lumière qui organise le festival, et Thierry Frémaux, son directeur, "rendront hommage à celui qui inventa dans les années 1980 une nouvelle manière de parler de cinéma à la télévision lorsqu’il lança, avec Gérard Jourd’hui, l’émission La Dernière Séance (du titre de l’une de ses plus célèbres chansons) dédiée aux classiques du cinéma américain", a indiqué le festival dans un communiqué.

"“Monsieur Eddy” est un authentique amoureux du cinéma, dont il connaît l’histoire et l’actualité sur le bout des doigts. Faussement badin, il fait preuve à l’antenne d’une érudition et d’une fantaisie qui font merveille auprès du grand public autant que des spécialistes. Grâce à lui, les films d’André de Toth, de Gordon Douglas et de Jules Dassin passent en prime time sur les chaînes du service public, qui peut s’enorgueillir de former de nouvelles générations de cinéphiles", poursuit le communiqué.

Isabelle Huppert, Stéphane Audran et Eddy Mitchell dans “Coup de torchon” de Bertrand Tavernier © Films de la Tour / Little Bear

© Films de la Tour / Little Bear
“Coup de torchon” de Bertrand Tavernier.

Eddy Mitchell a aussi été acteur : flic chez Jean-Claude Missiaen avec Gérard Lanvin, amoureux d’un porte-clés chez Marco Ferreri aux côtés de Christophe Lambert, simple d’esprit d’anthologie dans Coup de torchon de Bertrand Tavernier en 1981 et césar du meilleur acteur dans un second rôle en 1995 pour Le bonheur est dans le pré d’Étienne Chatiliez.

Eddy Mitchell vient compléter la délégation d’artistes auxquels le festival rend hommage dans ses premiers jours : Tilda Swinton, Michael Mann, Guillermo Del Toro, Alfonso Cuarón ou Jean-François Stévenin (suivis dans la semaine par Diane Kurys, William Friedkin, Anna Karina, Jean-Paul Rappeneau ou Nicolas Winding Refn et Jerry Schatzberg qui sont des habitués). "Toutes ces personnalités seront accompagnées de nombreux autres invités pour ouvrir, avec les 5 000 spectateurs, la grande fête du cinéma classique", conclut le festival.

à lire également
La trilogie Le Parrain va être projetée à la halle Tony-Garnier le 19 octobre prochain lors de la Nuit du cinéma du festival Lumière. Les places pour cette saga de Francis Ford Coppola sont d’ores et déjà disponibles.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut