Dandelyon fait ses adieux au public lyonnais

Il a dû prendre la décision irrévocable de mettre un terme à l'activité de cette association de soutien à la filière musicale pop locale.

Epuisé par une lutte avec les financeurs qui a duré cinq ans, Sylvain Rebut-Minnoti jette l'éponge : " les aides publiques sont saupoudrées à dose homéopathique, on dépendait du bon vouloir des collectivités publiques ". En 2009, l'association avait demandé une subvention de 8000 euros à la Ville de Lyon, mais n'aura finalement obtenu que la moitié, se retrouvant avec un trou important dans son budget prévisionnel, avant tout paralysé par le coût des salaires des deux employés de l'association.

Crédible et sexy
Dandelyon ne veut pas pour autant s'ériger en martyr du système. Conscient que toutes les associations musicales sont sur la corde raide, Sylvain préfère évoquer des raisons extérieures au financement de l'association.
" A la fois tremplin et organisateur de concerts, notre projet était utopiste ", déclare t-il, la gorge nouée. Une double responsabilité justement difficile à endosser : " il fallait rester crédible auprès des financeurs et être sexy auprès des artistes ".

" Notre association a stimulé le chauvinisme lyonnais ", renchérit le directeur, " on demandait au public de supporter nos artistes locaux mais à long terme, son intérêt ne s'est pas maintenu ". " Le public est un consommateur de one shot culturel, pas assez fiable pour accompagner des artistes en devenir " se désole Sylvain, qui se demande " pourquoi le public ne s'intéresse pas aux groupes locaux ".
Une tournée d'adieux
Le projet initial de Dandelyon était de proposer un plateau aux musiques actuelles, un label de cinq groupes pop. Pour finir avec panache, l'association s'est lancée dans une dernière opération, symbole de leur action initiale : une tournée nationale de trois groupes qui ont fait l'histoire de Dandelyon. Scalde, Vale Poher et Fake Oddity arpenteront ainsi les routes de la région Rhône-Alpes et d'ailleurs. " Cette tournée est symbolique, ce sera une belle fin pour l'association ", conclut Sylvain.

Plus d'infos sur cette tournée, sur www.myspace.com/dandelyonpop

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut