Café Zimmermann © Jean-Baptiste Millot

Concertos brandebourgeois : un “défi" Bach à l'Auditorium

Présentés de manière rarissime sous forme d’intégrale, les Concertos brandebourgeois de J.-S. Bach font habituellement l’objet d’exécutions à raison de deux ou trois concerti à la fois. En effet, la variété des effectifs orchestraux et de solistes requis, sans parler de la virtuosité extrême requise par certaines parties concertantes, ne rend pas la tâche aisée à un seul orchestre doté d’une nomenclature classique.

C’était sans compter sur l’ensemble Café Zimmermann, dirigé par la claveciniste Céline Frisch et le violoniste Pablo Valetti, qui s’est fait une spécialité de ce genre de “défi Bach”.

L’ensemble français a donc réuni les pupitres nécessaires (cordes, cors naturels, violes de gambe, violes “da braccio”, hautbois, flûtes à bec, traverso, clavecin, trompette naturelle) ainsi que le cartel de solistes nécessaire à l’entreprise.

À noter que ces pièces appartiennent à la famille des concerti grossi faisant appel à plusieurs solistes en simultané – quand le rôle concertant n’est tout simplement pas attribué à l’orchestre en son entier. Certaines parties concertantes, comme le solo de trompette dans le 2e concerto, requièrent des capacités inouïes et l’on compte sur les doigts de la main les interprètes prêts à relever le défi. Un événement par conséquent !


Concertos brandebourgeois – Vendredi 14 octobre à 20 h – À l’Auditorium


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut