Démophile Laforest
Archives municipales de Lyon

Ça s'est passé à Lyon un 26 février : la deuxième République proclamée

De l'effondrement du pont Saint-Vincent en 1648 à la visite des ambassadeurs de Chine et de Népal en 1988, Lyon Capitale vous rappelle les faits historiques qui ont marqué les 26 février à Lyon au fil des siècles.

1648 : Effondrement du pont de Saint-Vincent, tout neuf.

1728 : Pierre de Masso est nommé Commandant pour le Roi dans les provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais, en place de l'archevêque François-Paul de Neuville, démissionnaire.

1789 : Première assemblée primaire de la communauté de la Fabrique. Deuxième, le 27. Tous les délégués élus (34) sont des maîtres-ouvriers.

Au XIXe siècle, les terrains du futur parc de la Tête d'Or sont achetés par la Ville

1803 : Le Conseil municipal vote la création de vingt écoles primaires, confiées aux Frères de la doctrine chrétienne pour les garçons, aux sœurs de St Charles pour les filles.

1846 : Ordonnance nommant évêque d'Alger l'abbé Louis-Antoine-Augustin Pavy, vicaire de St Bonaventure (sacré le 21 mai à St Jean). Pré convié le 16 avril.

1848 : Les ouvriers saccagent méthodiquement les pensionnats et patronages occupant des ateliers de tissage. Les "Voraces" occupent les forts.

1848 : Installation d'une commission provisoire de cinq membres pour administrer la commune de La Guillotière, après le retrait du Conseil municipal, la veille.

1848 : Le préfet Achille Chaper démissionne de ses fonctions.

1848 : Le maire Laforest annonce la proclamation de la République.

1848 : À onze heures du matin, le drapeau rouge est hissé sur l'Hôtel de Ville. Institution d'un comité de Subsistance. Réorganisation de la Garde nationale. Formation d'un comité de la Guerre et de la Police, d'un comité des Finances.

1856 : La Ville achète aux Hospices Civils les terrains de la Tête d'or, pour la création d'un parc public.

Au XXe siècle, des consultations gratuites d'avocats

1960 : Colloque à la Faculté de Droit, organisé par l'Institut d’Études Politiques, entre industriels et universitaires : "Prévision économique et connaissance de l'Industrie".

1971 : Inauguration du nouveau pont de Serin (Maréchal Koenig).

1974 : Inauguration des nouveaux locaux de la direction régionale de la banque La Hénin, 94 rue Servient.

1981 : Ouverture de la "Maison des Avocats", 60 rue Saint-Jean. (Centre de consultations gratuites et d'information).

1986 : Visite à Lyon du Ministre de l’Éducation nationale (J.P.Chevènement).

1987 : Tenue à Lyon du synode de l’Église anglicane, pour la France.

1988 : Visite à Lyon de l'ambassadeur de Chine (Jue Zhou) et de l'ambassadeur du Népal (Dilli Raj Uprety) : projection d'un film sur le bouddhisme, réception à l'Hôtel de ville et à la Préfecture.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

à lire également
Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient... © Manuel Guyon
À l’occasion du centenaire de la signature de l’Armistice, le théâtre de Vienne propose un spectacle musical pour nous faire ressentir l’atmosphère de l’époque par les mots et les notes.
1 commentaire
  1. Robes Pierre - 26 février 2017

    agréable à lire ces articles 'ça c'est passé en France' merci à Lyon capitale de réveiller notre passé .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut