Absolute Directors : born to be Wild !

Après avoir livré une biographie de Peter Gabriel sortant des sentiers battus et des idées reçues, l’auteur lyonnais Franck Buioni s’attaque aux monstres du cinéma que sont Denis Hopper, Polanski ou bien encore Scorsese et Coppola. Loin des ouvrages scolaires purement anecdotiques, Absolute Directors s’impose comme une relecture du cinéma des années 60/70 à travers le prisme du Rock et de la contre culture.

Denis Hopper, Roman Polanski, Francis Coppola, Martin Scorsese, quatre réalisateurs hors du commun ayant parfois bâtis leur légende sur un seul film. Quatre personnalités face aux systèmes, payant un lourd tribut à la vie, perdant une partie de leur âme. Quatre destins hors des communs, liés à l’histoire du Rock.

Auteur sans concession, Franck Buioni a choisi de dresser le portrait de ces monstres d’Hollywood, pris chacun leur tour dans un engrenage de folie et de chaos. Easy Rider d’Hopper, Apocalypse Now de Coppola, Scorsese et les Rolling Stones, Polanski brisé à jamais par Charles Manson : autant de claques envoyées au visage d’une Amérique paranoïaque qui s’enfonçait un peu plus dans le politiquement correct et le matérialiste.

Float Like a butterfly, hit like a bear !

Franck, non consensuel, et résolument Rock, Franck Buioni nous livre une passionnante mythologie qui n’a pas finie de s’écrire. Les mots s’enchainent, le style emprunte souvent à l’oralité, les phrases percutent, raisonnent. Le style est parfois vulgaire, mais qu’importe : la vie, les mots, les coups de gueule, les hurlements de détresse et la rage sont le sont aussi. Quand les émotions des hommes prennent le dessus, les phrases ne s’embêtent pas avec la convenance. Ces légendes du XXème siècle auraient pu être contées autour d’un feu de camp au milieu du désert américain ; l’obscurité et les flammes rappelant la vie de ces anges et démons qui ont contribué à façonner le monde d’aujourd’hui. Notre narrateur connait ses sujets et les abordes avec style et panache, au risque de déranger ceux qui s’attendaient à un ouvrage plus scolaire, plus sage.

Tragédie en 4 actes sur fond d'effet papillon

Les héros d’Absolute Directors ont écrit leur histoire dans les larmes et le sang. Définitivement Rock’n Roll, l’ouvrage n’en demeure pas moins riche en détails. Au-delà de la violence et des émotions à fleur de peau, l’effet papillon n’est jamais loin. La somme des hasards et des rencontres aléatoires ont engendré de nombreuses conséquences qui marqueront éternellement ces carrières d’exceptions. Généreux et en roue libre, Franck Buioni n’est jamais avare en information, sans pour autant tomber dans une surenchère permanente.

Les 600 pages se dévorent d’une traite avec un appétit féroce. Cinéma et musique forment un puissant mélange qui donne singulièrement envie d’une suite. Paul Verhoeven ? John Carpenter ? George Romero ? John Waters ? David Lynch ? Voir même Lloyd Kaufman, punk anarchiste de 65 ans toujours en activité. Les réalisateurs absolus que l’on aimerait découvrir sous la plume de Franck Buioni ne manquent pas. Les légendes perdurent et survivent à leurs héros lorsqu’elles sont narrées par des conteurs passionnés. Franck Buioni fait parti de ces gens là et la mention Tome 1 sur ce premier ouvrage laisse espérer une longue série.

Absolute Directors : Rock, cinéma et contre-culture, chez Camion noir, 36 euros.

1 commentaire
  1. Jerry - 21 août 2011

    Un livre résolument Rock et sans concession en effet ! Après nous avoir fait partager l'existence et les passions du chanteur Peter Gabriel , Franck Buioni récidive et s'impose d'emblée comme un biographe de talent . On se passionnera pour le drame infligé à Roman Polanski à la fin des sixties , le parti pris décadent de Denis Hopper ou encore les secrets de tournage de monuments du 7ème Art tel 'le Parrain 'ou 'Apocalypse Now ' de l'immense Coppola . Au delà d'une simple biographie ciné-historique , c'est un auteur de talent , un passionné qui s'exprime ici. Enjoy Maestro !!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut