Livre de Jonas couv

Lecture d’été 2 : “je” de mémoire chez Stephen Dau

En attendant la rentrée littéraire, chaque samedi jusqu’au 24 août Lyon Capitale vous propose une lecture d’été. Cette semaine, un premier roman sur le passé qui ne passe pas.

Aussi incroyable que cela pourra paraître à ses lecteurs, Le Livre de Jonas est un premier roman. Son auteur, Stephen Dau, un Américain qui vit en Belgique, fait preuve d’une incroyable maîtrise d’écriture. Entremêlant plusieurs structures narratives, passant habilement d’une époque à une autre et d’un pays à un autre, il y retrace la jeune existence de Jonas, né Younis.

Habitant un pays qui n’est pas nommé mais qui fait fortement penser à l’Irak, cet adolescent a tout perdu – sa famille, ses amis, son enfance – dans un massacre perpétré par des soldats américains. Ce qui ne l’a pas empêché de sauver l’un d’entre eux dans d’étranges circonstances. Désormais orphelin, il accepte la proposition d’une association humanitaire et quitte son pays pour trouver refuge en Pennsylvanie. Là, il fait l’expérience de la différence, d’une culture opposée à celle de son pays d’origine. Il s’interroge sur son passé qui ne passe pas. Devenu un étudiant brillant, amoureux contrarié et contrariant, de plus en plus alcoolique, les souvenirs et images remontent par bribes et fragments à sa mémoire. Il est hanté par les souvenirs les plus douloureux de sa vie avant l’exil.

Peut-on reconstruire sa vie, échapper à ses démons ? C’est la question que creuse ce livre, tout en entretenant savamment une manière de suspense psychologique jusqu’au dévoilement dans les dernières pages, bouleversantes, de l’épisode qui a le plus marqué Jonas, héros complexe, énervant et attachant.

---

Stephen Dau – Le Livre de Jonas – Gallimard

---

Envie de lire ? Retrouvez sur le site de Lyon Capitale tous les livres et tous les auteurs dont nous avons parlé cette année. Et encore plus ici.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut