Cirque Eloize : danses de l’extrême

Pour cette fin d’année, la Maison de la danse propose un spectacle dynamite, en accueillant pour la première fois le cirque Eloize, de jeunes artistes aux allures rebelles découverts aux Célestins en 2008 et 2009.

Dirigée par Jeannot Painchaud, cette compagnie fait partie des leaders du renouvellement des arts du cirque entamé dans les années 1990, qui s’appuie sur la rencontre du cirque, du théâtre et de la danse.

Avec iD, pour la première fois, le metteur en scène intègre le hip-hop, le break, le b-boying, mais aussi le VTT trial et le roller. Il dote également la scénographie du multimédia par le biais d’un grand mur qui occupe toute la scène et dont les effets 3D se marient aux acrobaties, créant des moments futuristes et spectaculaires. Le bruit des Klaxons, la musique rock à fond, des costumes colorés et seize athlètes imposent, sur fond d’énergies survoltées, un univers urbain électrisant.

Jeannot Painchaud a libéré le spectacle de toute trame narrative pour laisser place aux rencontres inédites comme celle d’un danseur hip-hop et d’une contorsionniste, mais surtout aux sports extrêmes, soumettant les artistes à des numéros virtuoses parfois très dangereux. De manière forcément moins classique, on retrouvera le main-à-main, le cerceau aérien, le jonglage, l’équilibrisme à vélo sur un trampoline ou encore dans les airs, un flot de performances parfaitement maîtrisées d’autant qu’elles se déroulent à l’intérieur d’un décor amovible source de défis pour tous ces jeunes.

---

iD,de Jeannot Painchaud. Du 5 au 20 décembre, à la Maison de la danse, 8 avenue Jean-Mermoz, Lyon 8e. Horaires sur le site Internet de la Maison.

-----

Cet article est extrait de Lyon Capitale n°728 (décembre 2013).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut