Place Bellecour © Tim
© Tim Douet

Ça s’est passé un 9 janvier : la place Bellecour renommée

De l’acte consulaire attribuant à la place Bellecour le nom de place Louis-Le-Grand en 1714 à la condamnation à dix ans de prison du général Delattre de Tassigny pour “abandon de poste”, Lyon Capitale vous rappelle les faits qui ont marqué les 9 janvier lyonnais au fil des siècles.

1510 : Mort de Geoffroy de Balzac. Inhumé en la chapelle du château de Chatillon d'Azergues.

1599 : Mort de Pierre d'Epinac, archevêque de Lyon. Lyon. (Né à Epinac en Forez, le 10 mai 1540). Inhumé à Saint-Jean.

1617 : Les Pères de l'Oratoire achètent à Lyon une maison au pied de la Croix-Rousse, pour s'y établir.

1667 : Charles Demia ouvre, dans le quartier Saint-Georges, la première école gratuite pour les enfants pauvres.

1714 : Acte consulaire attribuant à la place Bellecour le nom de place Louis-Le-Grand.

1740 : Brevet royal unissant au chapitre de Saint-Jean la manse abbatiale de l'île Barbe.

1805 : Décret impérial concédant à la Ville de Lyon les bâtiments et terrains de la Déserte, pour l'indemniser des frais du logement du commandant de la 9e division militaire.

1816 : Quatre tableaux représentant Napoléon (dont un de Robert Lefèvre et un de Gros) déposés au Musée sont brûlés dans le palais St-Pierre, par les soins de la municipalité, sur les ordres du Préfet.

1822 : Le comte de Touran est nommé préfet du Rhône, en remplacement du comte de Lezay-Marnésia, destitué.

1836 : Mort d’André Gaspard Jordan-Leroy, ancien maire de Vaise. (Né à Lyon).

1836 : Exécution capitale de l'assassin Pierre François Lacenaire. Paris.(Né à Francheville, Rhône, le 20 décembre 1803).

1853 : Le clocher de Fourvière, complètement achevé, est débarrassé de ses échafaudages.

1854 : Mort de Pierre Sassi, journaliste légitimiste. Lyon. (Né à Lyon, le 26 juin 1787).

1862 : Mort de Pauline Marie Jaricot. Lyon (5e, 42 montée St Barthélemy). (Née à Lyon, 16 rue Tupin, le 22 juillet 1799). Inhumée à Loyasse, allée 7, tombe Richard-Vitton (transférée en l'église St Nizier, le 13 février 1935).

1863 : Bref pontifical approuvant l'Institut des Frères maristes.

1866 : Ouverture, par Alexandre George, d'une école chorale d'opéra, destinée aux personnes désireuses de faire du théâtre.

1868 : Ouverture des cours d'enseignement secondaire féminin au Palais St-Pierre.

1870 : Meeting libre-échangiste au Grand Théâtre sous la présidence d'Arlès Dufour. "Tapage épouvantable", on doit lever la séance.

1871 : La 1re légion participe au combat de Villersexel, où la progression prussienne est repoussée.

1871 : Mort d’Adolphe Marie François Jay, architecte. Paris. (Né à Lyon, le 13 juillet 1789).

1883 : Procès de 66 anarchistes (dont Kropotkine) devant le tribunal correctionnel de Lyon. 14 contumaces. Prisons et amendes.

1888 : Mort du peintre François Julien (dit Jules) Aubriot. Lyon. (Né à Lyon).

1892 : Mort de Mgr Odon Thibaudier, évêque de Soissons (1876), archevêque de Cambrai (1889), ancien évêque auxiliaire de Lyon (1875). Cambrai. (Né à Millery, le 30 septembre 1823).

1896 : Inauguration, dans le grand vestibule de la faculté de médecine, d'un buste du docteur Alexandre Glénard.

1943 : Le général Delattre de Tassigny est condamné par le Tribunal d'État de Lyon à 10 ans de prison pour "abandon de poste". 1958 : Jean Courbier est élu président de la Chambre de Commerce.

1975 : Au palais de justice, présentation du Centre de Formation Judiciaire des Experts du ressort de la Cour d'Appel.

1981 : Visite à Lyon du ministre de l'Agriculture (P. Méhaignerie) : inauguration des laboratoires de l'Institut Français de la Fièvre Aphteuse (Mérieux).

1985 : Inauguration du Centre médical du Parc, 170 boulevard Stalingrad (Lyon 6e) : centre de soins pour sportifs.

à lire également
L’historien Bruno Benoit, chez lui, à Lyon, en 2017 © Tim Douet
Historien, gardien de la lyonnitude, Bruno Benoit n’a jamais cessé de porter un regard à la fois bienveillant et critique sur Lyon. Lorsque Gérard Collomb est élu en 2001, il explique son succès en lançant “Lisez Bruno Benoit !” Quel regard porte aujourd’hui l’historien sur le retour de l’ex-ministre de l’Intérieur à Lyon ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut