parc de la tête d'or

Ça s’est passé un 5 juillet : des voitures au parc de la Tête-d’Or

D’un double assassinat place Neuve Saint-Jean en 1692 à l’ouverture du parc de la Tête-d’Or aux voitures en 1857, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 5 juillet lyonnais au fil des siècles.

1375 : Mort de Charles d'Alençon, o.p., archevêque de Lyon. Lyon, Pierre Scize.

1692 : Double assassinat, place Neuve Saint-Jean. Les recherches des meurtriers faites par le sourcier Jacques Aymar donnent lieu à une grande controverse scientifique, dans toute la France, sur la "baguette divinatoire".

1788 : Passage à Lyon et réception solennelle de trois ambassadeurs à Paris du Nabab Typo-Sahib.

1790 : Dernier acte de la Commission intermédiaire de l'Assemblée provinciale.

1793 : Arrêté de la Commission populaire de Rhône-et-Loire instituant une force armée départementale.

1793 : Arrivée à Lyon dans l'après-midi, du général Charles Sériziat, mandaté par les représentants en mission pour négocier avec la Ville. Echec. Quitte Lyon le 19.

1796 : La chapelle des Pénitents de la Croix, à Saint-Clair, est vendue comme bien national à Horand aîné.

1854 : Décret impérial autorisant la fondation Richard pour jeunes garçons pauvres et malades, fait par testament de G. F. Richard (6 mars 1847).

1857 : Ouverture du Parc de la Tête d'or aux voitures.

1857 : Mort de Barthélemy Thimonnier, inventeur de la machine à coudre. Amplepuis. (Né à l'Arbresle, le 19 août 1793). Inhumé à Amplepuis.

1874 : Début des cérémonies du sixième centenaire de la mort de Saint Bonaventure.

1889 : Ouverture, par la Compagnie lyonnaise de tramways, de la ligne de tramway à vapeur : pont Lafayette-asile de Bron. (Devenue ligne 24).

1896 : Premier numéro du "Bulletin municipal officiel de la Ville de Lyon". Fait suite au "Bulletin administratif de la mairie de Lyon".

1897 : Visite à Lyon du ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et des Télégraphes.

1909 : Mort de Adrien Bondet, ancien médecin des hôpitaux, ancien professeur de clinique médicale à la Faculté, membre de l'Académie. Coligny (Ain). (Né à Coligny, le 17 octobre 1830).

1911 : Inauguration solennelle de l'hospice Debrousse (en service le 1er décembre 1909).

1922 : Réception du maréchal Lyautey par la Chambre de Commerce.

1929 : Début des travaux de construction de la Cité paroissiale de Saint-Antoine (église, presbytère, écoles, salles d'oeuvres, etc.).

1929 : Mort de Jules Migonney, peintre. Paris. (Né à Bourg ; le 22 février 1876).

1930 : Mort de Georges Berthoulat, ancien directeur du "Progrès" (1889-1898). Paris. (Né au Châtelet, Cher, le 16 août 1859).

1949 : Le Fort de Loyasse, mis en vente par l'Etat, est acquis aux enchères par la Ville de Lyon.

1957 : Dernier voyage du chemin de fer à crémaillère de Saint-Just.

1958 : Colloque international d'histoire, à la Faculté des Lettres : "Lyon et les pays de l'Europe centrale et méridionale".

1959 : Tenue à Lyon et Ars du 17e congrès eucharistique national.

1963 : Inauguration, au Musée de Gadagne, de la salle sur l'origine des chemins de fer, dont les collections ont été données par l'Association des Amis du Musée de l'origine des chemins de fer (auparavant, à la gare des Brotteaux).

1970 : Visite à Lyon du cardinal Joseph Slipyi, archevêque-majeur de l'Eglise catholique d'Ukraine.

1972 : Inauguration d'un buste et monument d'E. Herriot, oeuvre de G. Salendre, à l'Hôpital Edouard Herriot (cour d'honneur).

1972 : Loi créant les Etablissements publics régionaux.

1974 : Visite à Lyon du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur (M. Poniatowski). Inaugure, à l'hôpital E. Herriot, les centres de néphrologie et d'urologie.

1978 : Visite à Lyon du ministre des Affaires Etrangères de Pologne (E. Wojtaszek) : inauguration du nouveau consulat de Pologne (rues Tête d'Or et Crillon).

1979 : Visite à Lyon du maire et d'une délégation de la Ville de Saint-Louis du Missouri (Etats-Unis).

1984 : Première Biennale internationale de la Danse, à Lyon.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut