Ça s’est passé à Lyon un 3 novembre : Herriot remplace Augagneur

De l’arrivée du duc de Milan en 1515 au contrat avec la Compagnie générale des eaux en 1986, Lyon Capitale rappelle à ses lecteurs les événements historiques qui ont marqué les 3 novembre lyonnais au fil des siècles.

1515 : Arrivée à Lyon de Maximilien Sforza, duc de Milan, hôte obligé du Roi après Marignan. Il reste quelques semaines.

1613 : Délibération de l'Aumône générale décidant d'organiser l'enfermement des pauvres et leur mise au travail. Premiers pauvres enfermés, à St Laurent, le 14 mars 1614.

1622 : Un incendie détruit la plus grande partie du couvent des Célestins.

Au XIXe siècle, des agressions contre des catholiques

1802 : Ouverture des cours du lycée départemental, dans l'ancien collège.

1810 : Le ministre de la Police ordonne au préfet du Rhône de dissoudre les confréries et les congrégations de laïcs.

1831 : Approbation par Mgr de Pins, de l'institution des Clercs de St Viateur (autorisée par ordonnance royale du 10 janvier 1830).

1840 : Un énorme incendie détruit la fabrique d'orseille de Vaise, pendant l'inondation.

1867 : Première représentation, à l'Alcazar, d'un spectacle d'acrobatie par la troupe japonaise du Taïkoun. Succès.

1875 : Un incendie détruit le théâtre de Bellecour.

1880 : Expulsion des Capucins (monument des Brotteaux et 42 montée St Barthélemy, et à Ste Foy), des dominicains (104 rue Bugeaud). Nombreuses agressions contre des catholiques dans les rues des Brotteaux (cours Morand, pont Morand, rue Bugeaud, place St Pothin, cours Vitton) ; attaque du cercle catholique de St Pothin (119 rue Duguesclin). Un mort au cours d'une rapide échauffourée.

1883 : Ouverture de l'École de chimie industrielle dans le grenier du Palais St Pierre.

1898 : Le Lycée de Lyon reçoit le nom de Lycée Ampère.

Au XXe siècle, une école de psychologie et pédagogie à l'Université de Lyon

1905 : Décret nommant le maire de Lyon, Victor Augagneur, gouverneur de Madagascar. Édouard Herriot est élu maire de Lyon, en remplacement de Victor Augagneur, démissionnaire. (30 voix, contre 22 à Arnaud).

1920 : Première exposition du groupe Ziniars.

1932 : Inauguration des nouveaux dépôts de pétrole du port Rambaud.

1945 : Décret instituant l'"École pratique de psychologie et de pédagogie" de l'Université de Lyon.

1954 : Ouverture de la ligne d'autobus 37 (St Jean-Vaugneray. Substitution au chemin de fer de Vaugneray). Création (ouverture ?) du foyer-restaurant pour personnes âgés de la Guillotière, 46 rue Montesquieu. Transféré rue Dansard en 1986.

1961 : Visite du ministre de l'Agriculture (Pisani) au marché-gare.

1971 : Destruction par la municipalité, de la chapelle de Saint-Alban de Chaussagne.

1980 : Visite à Lyon du ministre de la Santé (J. Barrot) et du Secrétaire d’État à la Santé du Mexique.

1983 : Ouverture de l'exposition "Dix ans de recherches archéologiques en Rhône-Alpes : de l'époque gauloise à la civilisation gallo-romaine".

1984 : Réunion à Lyon des "Rencontres de Lure". (Histoire et techniques de l'Imprimerie).

1986 : Le Conseil de la Communauté urbaine approuve le contrat d'affermage à la Compagnie générale des eaux (C.G.E.) de la fourniture d'eau dans la communauté. Prise d'effet au 1er janvier 1987.

à lire également
Si tout le monde connait la fontaine actuelle des Terreaux de Lyon, prévue pour Bordeaux, la place possédait autrefois un autre point d'eau majestueux. Histoire d'une fontaine qui a disparu dans d'étranges circonstances, mais aussi d'une troisième en forme de "dragon".  
Faire défiler vers le haut