Pont Pasteur
DR

Ça s’est passé à Lyon un 17 avril : le nouveau pont Pasteur inauguré

D'une ordonnance de la sénéchaussée concernant l'impression en 1590 à la dernière représentation avant travaux à l'Opéra en 1987, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 17 avril au fil des siècles à Lyon.

1590 : Ordonnance de la Sénéchaussée confiant à Jean Pillehotte la mission d'imprimer les livres de piété catholique.

1627 : Mort de Balthazard de Villars, Lieutenant Général en la Sénéchaussée, ancien Prévôt des marchands. (Né au cloitre St-Jean, maison de Talaru, le 25 août 1557).

1637 : Acte consulaire concédant à Christophe Marie, Entrepreneur général des ponts de France, la construction et l'exploitation pour 50 ans du pont Saint Vincent.

1647 : Le Consulat concède, pour cinquante ans, le pont de Saint-Vincent à Christophe Marie.

1766 : Vente par adjudication de la terre et seigneurie de Cuire et de la Croix-Rousse, par le Consulat, à Simon-Claude Boulard de Gatellier.

Au XIXe siècle, on célèbre le retour du Roi

1814 : Cérémonie solennelle du Te Deum, à St Jean, pour le retour du Roi.

1850 : La société Félix Martin cesse ses activités. La liquidation se poursuivra pendant trois ans.

1864 : Pose et bénédiction de la première pierre de l'église Ste Anne du Sacré Coeur. Cette dernière sera détruite en 1939.

1887 : Inauguration officielle du groupe scolaire du Grand Trou, route de Vienne. Mise en service, le même mois. Architecte : Duret.

1890 : Adjudication des travaux de construction du bâtiment des facultés de droit et des lettres.

Au XXe siècle, mort du docteur Lazare Goujon

1952 : Inauguration du nouveau pont Pasteur. Ce dernier avait été totalement détruit par les Allemands en 1944.

1960 : Mort du docteur Lazare Goujon, ancien maire de Villeurbanne. Lyon 3e. (Né au Creusot Saône-et-Loire, le 23 juillet 1869).

1981 : Grève de la faim de l'abbé Christian Delorme (assisté du pasteur Jean Costil) pour obtenir l'arrêt des expulsions des enfants délinquants. Succès.

1986 : Séjour à Lyon de l'écrivain brésilien Jorge Amado, invité au cours de rencontres littéraires latino-américaines, organisées par le Comité régional Rhône-Alpes/Brésil.

1986 : Pose d'une plaque à la mémoire de Charles Pahon, gardien de prison. Prison Saint-Paul.

1987 : Dernière représentation donnée à l'Opéra de Lyon avant sa transformation complète : concert dirigé par Kent Nagano.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
L’historien Bruno Benoit, chez lui, à Lyon, en 2017 © Tim Douet
Historien, gardien de la lyonnitude, Bruno Benoit n’a jamais cessé de porter un regard à la fois bienveillant et critique sur Lyon. Lorsque Gérard Collomb est élu en 2001, il explique son succès en lançant “Lisez Bruno Benoit !” Quel regard porte aujourd’hui l’historien sur le retour de l’ex-ministre de l’Intérieur à Lyon ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut