Pont Pasteur
DR

Ça s’est passé à Lyon un 17 avril : le nouveau pont Pasteur inauguré

D'une ordonnance de la sénéchaussée concernant l'impression en 1590 à la dernière représentation avant travaux à l'Opéra en 1987, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 17 avril au fil des siècles à Lyon.

1590 : Ordonnance de la Sénéchaussée confiant à Jean Pillehotte la mission d'imprimer les livres de piété catholique.

1627 : Mort de Balthazard de Villars, Lieutenant Général en la Sénéchaussée, ancien Prévôt des marchands. (Né au cloitre St-Jean, maison de Talaru, le 25 août 1557).

1637 : Acte consulaire concédant à Christophe Marie, Entrepreneur général des ponts de France, la construction et l'exploitation pour 50 ans du pont Saint Vincent.

1647 : Le Consulat concède, pour cinquante ans, le pont de Saint-Vincent à Christophe Marie.

1766 : Vente par adjudication de la terre et seigneurie de Cuire et de la Croix-Rousse, par le Consulat, à Simon-Claude Boulard de Gatellier.

Au XIXe siècle, on célèbre le retour du Roi

1814 : Cérémonie solennelle du Te Deum, à St Jean, pour le retour du Roi.

1850 : La société Félix Martin cesse ses activités. La liquidation se poursuivra pendant trois ans.

1864 : Pose et bénédiction de la première pierre de l'église Ste Anne du Sacré Coeur. Cette dernière sera détruite en 1939.

1887 : Inauguration officielle du groupe scolaire du Grand Trou, route de Vienne. Mise en service, le même mois. Architecte : Duret.

1890 : Adjudication des travaux de construction du bâtiment des facultés de droit et des lettres.

Au XXe siècle, mort du docteur Lazare Goujon

1952 : Inauguration du nouveau pont Pasteur. Ce dernier avait été totalement détruit par les Allemands en 1944.

1960 : Mort du docteur Lazare Goujon, ancien maire de Villeurbanne. Lyon 3e. (Né au Creusot Saône-et-Loire, le 23 juillet 1869).

1981 : Grève de la faim de l'abbé Christian Delorme (assisté du pasteur Jean Costil) pour obtenir l'arrêt des expulsions des enfants délinquants. Succès.

1986 : Séjour à Lyon de l'écrivain brésilien Jorge Amado, invité au cours de rencontres littéraires latino-américaines, organisées par le Comité régional Rhône-Alpes/Brésil.

1986 : Pose d'une plaque à la mémoire de Charles Pahon, gardien de prison. Prison Saint-Paul.

1987 : Dernière représentation donnée à l'Opéra de Lyon avant sa transformation complète : concert dirigé par Kent Nagano.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale – Qui dit qu'information rime avec sérieux ? La satire, c'était le dada de Lyon Capitale dans la rubrique “On se mêle de tout”.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut