Symphonie fantastique – Chorégraphie Saburo Teshigawara, création Biennale de la danse 2018, à l'Auditorium de Lyon © Michel Cavalca (montage LC)
Symphonie fantastique – Chorégraphie Saburo Teshigawara © Michel Cavalca (montage LC)

Teshigawara-ONL : entre danse et musique, une rencontre fantastique !

Saburo Teshigawara s’associe à l’ONL pour nous offrir sa vision de la Symphonie fantastique à l’Auditorium. Représentations samedi et dimanche, dans le cadre de la Biennale de la danse.

C’est la première fois qu’ils travaillent ensemble et la rencontre pourrait bien être un des grands moments de cette Biennale de la danse 2018. L’Orchestre national de Lyon, dirigé par Cristian Macelaru, et le grand chorégraphe Saburo Teshigawara seront sur la scène de l’Auditorium avec la Symphonie fantastique de Berlioz. La danse, sous forme d’un duo, sera interprétée par Rihoko Sato et Saburo lui-même.

“Je pense, dit Saburo Teshigawara, qu’il est important de ne pas écouter la Symphonie fantastique comme une musique mais de donner corps à sa structure par une ondulation physique et qualitative. Le thème de l’“idée fixe” se répète et évoque la mémoire physique et les émotions. Les souvenirs s’entremêlent et ondulent, transformant la manière dont tout évolue. Les sons provenant des instruments ont une forte sensation de couleur. Ils se dispersent et se condensent comme des particules.” Tout semble résumer, dans ces propos, ce qui nous attend sur scène.

Artiste cosmique, concepteur des lumières et de la scénographie de ses spectacles, Saburo Teshigawara transmet des émotions en jouant sur l’apparition et la disparition des corps, jusqu’à leur pulvérisation dans l’espace. Les corps sont soumis aux changements des thèmes musicaux pour se frotter à la notion de rêve et de cauchemar. Réunissant des artistes d’exception, cette Symphonie s’annonce comme une spirale colorée qui se métamorphose en une forme vivante, mystérieuse, à l’image d’un monde qui nous échappe et qui souvent transforme ce que nous sommes vraiment.


ONL & Saburo Teshigawara / Symphonie fantastique – Samedi 22 septembre à 18h et dimanche 23 à 16h à l’Auditorium

Symphonie fantastique – Chorégraphie Saburo Teshigawara, création Biennale de la danse 2018, à l'Auditorium de Lyon © Michel Cavalca (montage LC)
Symphonie fantastique – Chorégraphie Saburo Teshigawara © Michel Cavalca

[Article extrait du supplément Culture de rentrée de Lyon Capitale – distribué gratuitement avec le mensuel de septembre, n°780]


NB (22/09) : Les photos ont été prises lors de la première à l’Auditorium de Lyon, le 21 septembre 2018.
à lire également
We are Monchichi – Chorégraphie Sébastien Ramirez & Honji Wang © Fred Fouché
Dire aux enfants, aux adolescents et aux adultes, à tous les spectateurs, que le XXIe siècle est celui de l’absence de frontières. Tel est le pari du couple Ramirez-Wang !
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut