TNP photo Gilles Michallet
Le TNP à Villeurbanne. © Gilles Michallet

Villeurbanne : les occupants du TNP lèvent le camp

Quelques semaines après le départ des occupants de l’Opéra de Lyon, c’est au tour de ceux du Théâtre national populaire de lever le camp. Après 106 jours d’occupation, le collectif Unitaire 69 a annoncé son départ, ce week-end. 

Au lendemain de l’annonce par le Conseil d’État de la suspension de l’assurance chômage, les occupants du Théâtre national populaire (TNP), à Villeurbanne, ont annoncé qu’ils allaient quitter les lieux, satisfaits par cette décision. Au total, l’occupation de l’espace culturel, par les travailleurs et intermittents du spectacle, aura duré 106 jours. Certains d'entre-eux avaient également occupé l’Opéra national de Lyon, avant d’en être délogés et de rejoindre le site du TNP. 

Fêter "Le Grand départ"

Pour fêter son départ, le collectif Unitaire 69 a prévu une grande journée de célébration et de lutte, ce samedi 26 juin, sur le parvis du théâtre, place Lazare Goujon. À cette occasion, un événement intitulé "Le Grand départ" a même été créé sur Facebook. À partir de 15 heures et jusqu’à 23 heures, les organisateurs ont prévu diverses animations allant, de la dépendaison des banderoles, à un concert de rap en passant par des ateliers d’écriture de slam. Le collectif précise toutefois que la "fin de l’occupation ne signifie pas la fin du mouvement" et que d’autres actions sont prévues dans les mois à venir. 

Lire aussi : Les occupants du TNP et de l'Opéra de Lyon ne lèveront pas les occupations

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut