TNP photo Gilles Michallet
Le TNP à Villeurbanne. ©Gilles Michallet

Les occupants du TNP et de l'Opéra de Lyon ne lèveront pas les occupations

Le 19 mai, les lieux de culture peuvent rouvrir. Nombre d'entre eux sont actuellement occupés. La ministre de la culture, Roselyne Bachelot et plusieurs directeurs d'institutions ont appelé les occupants à libérer les lieux. À Lyon, le collectif Occupons 69 annonce qu'ils ne partiront pas.

Les occupants de Théâtre National Populaire (TNP) de Villeurbanne et de l'Opéra de Lyon, réunis au sein du collectif Occupons 69, ont annoncé par voix de communiqué qu'ils ne "quitteron[t] pas les lieux tant que l'ensemble de [leurs] revendications n'aura pas été satisfaites." Censés rouvrir le 19 mai, le TNP et l'Opéra sont actuellement occupés par des travailleurs de la culture et des étudiants.

La réouverture des lieux de culture était l'une de leurs revendications, mais les occupants en portaient d'autres comme le retrait de la réforme de l'assurance chômage, de la loi sécurité globale et de la loi contre le séparatisme. Ils demandent également "la réouverture des lits dans les hôpitaux et des salaires dignes pour les travailleuses et travailleurs de la santé et de l’aide à la personne, le RSA pour les moins de 25 ans et la prolongation de l’année blanche pour les intermittent·e·s."

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, et plusieurs directeurs d'institutions culturelles avaient appelé les occupants des lieux de culture en France à lever les occupations.

Lire aussi : L’Opéra de Lyon demande la levée de l’occupation de son établissement

Métropole de Lyon : le Carrefour de Villeurbanne bloqué par des militants contre la précarité

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut