Cycliste traversant le tunnel de la Croix-Rousse. @WilliamPham

Vélo : les compteurs s'affolent à Lyon mais s'endorment en périphérie

En 2022, les compteurs de la métropole de Lyon ont enregistré 42 millions de déplacements à vélo, soit une augmentation de 12 % en un an.

L'utilisation du biclou augmente au sein de la métropole de Lyon. Sur l'année 2022, 42 millions de trajets à vélo sont enregistrés, soit une hausse de 12 % par rapport à l'année 2021 (37 millions de déplacements).

Content de cette nouvelle, le vice-président de la Métropole de Lyon, chargé de la mobilité, Fabien Bagnon a relayé l'information, soulignant " une nouvelle année record". En 2023, la Métropole de Lyon veut dépasser les 45 millions de déplacements "grâce à la livraison de nouvelles voies lyonnaises". 

Une croissance inégale sur l'ensemble de la métropole de Lyon

Alors que le compteur du quai de Rhône rive gauche (quai Augagneur) est l'endroit le plus fréquenté de Lyon à vélo avec près de 3,7 millions de passages, talonnant le boulevard Sébastopol à Paris et ses 4,3 millions de déplacements, certains endroits de la Métropole de Lyon sont eux bien moins fréquentés.

À Marcy l'Etoile, au niveau du Parc Lacroix-Laval, l'année 2022 a enregistré un peu plus de 16 000 déplacements, une grosse diminution de 48% par rapport à l'année 2021 et ses 33 000 trajets.

Les voies lyonnaises devront conquérir de nouveaux adeptes

Même constat Meyzieu, le compteur du Pont d'Herbens voit aussi le nombre d'utilisateurs chuter. En 2021, 193 000 trajets sont enregistrés, contre 177 000 sur l'année 2022. La pratique du vélo en presqu'île explose, il suffit de passer quelques minutes le long d'une piste cyclable pour le voir.

En revanche, elle peine encore à séduire les habitants de l'agglomération, mais la Métropole compte sur ses voies lyonnaises pour convaincre de nouveaux adeptes.

Lire aussiRétro 2022 : ZFE, TCL, zone 30, pistes cyclables, un an de mobilité à Lyon

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut