Moustique tigre © DR

Une opération de démoustication menée dans le centre-ville de Mâcon

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une opération de démoustication a été menée à Mâcon, en Saône-et-Loire, pour prévenir une transmission de la dengue après le passage d’un touriste infecté dans la ville. 

Entre 3 et 4 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi, l’Agence régionale de santé a ordonné une opération de démoustication de l’Hôtel de Ville de Mâcon à la place de la Barre. Un camion conduit par des agents de l’Entente interdépartementale pour la démoustication (EID) Rhône-Alpes s’est déplacé dans le secteur en pulvérisant dans l’air un insecticide à base de deltaméthrine. 

Un produit resté en suspension une trentaine de minutes, et qui devait permettre de tuer les moustiques présents dans le périmètre et plus précisément les moustiques tigres qui peuvent être porteurs de la dengue. L’opération menée cette nuit faisait suite au passage dans Mâcon d’un touriste atteint de la dengue.  

Il s’agissait donc d’une opération préventive et ciblée, car à ce jour "aucun cas autochtone de dengue n’a été recensé en Bourgogne-Franche-Comté", assurent les autorités.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut