Manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire place Bellecour. @Marie Allenou

Un manifestant contre le pass sanitaire à Lyon est interpellé une semaine plus tard en Isère

Samedi 24 juillet, des rassemblement anti pass sanitaire se sont tenus à Lyon place Bellecour et dans le 5e arrondissement. Là, lors d'affrontements, un manifestant aurait jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Il a été interpellé à son domicile en Isère vendredi 30 juillet.

Une manifestation anti pass sanitaire s'est tenue samedi 24 juillet à Lyon, place Bellecour. La zone était interdite aux manifestations par la préfecture du Rhône. Après plusieurs heures, le cortège s'est dirigé dans le Vieux Lyon, notamment près de la Cour d'appel de Lyon. Là, la situation s'est tendue entre manifestants et forces de l'ordre. Plusieurs manifestants auraient jeté des projectiles sur les policiers, qui ont utilisé du gaz lacrymogène.

Après enquête, la sureté départementale du Rhône, a identifié un de ces manifestants. Il est suspecté de violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique sans interdiction temporaire de travail avec arme, de participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences, de participation avec arme à un attroupement malgré les sommations de se disperser, de dissimulation du visage et d'outrage.

Âgé de 32 ans, l'homme a été interpellé à son domicile en Isère le 30 juillet, soit six jours après les faits présumés. Il a été placé en garde à vue et sera présenté le 31 juillet au parquet du tribunal judiciaire.

Lire aussi : Une manifestation organisée à Lyon samedi 31 juillet contre le pass sanitaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut