Le toit terrasse de la Maison No © Tim Douet

Thierry Fontaine, président de l'UMIH Rhône à Lyon : "On va perdre 30 % des restaurants et des bars"

Alors que les annonces concernant la réouverture des bars et des restaurants pleuvent, Thierry Fontaine, le président Rhône de l'UMIH, syndicat des métiers de l'hôtellerie, s'inquiète pour l'avenir de la filière.

La crise sanitaire a fait du mal aux restaurateurs. Malgré l'annonce de la réouverture des terrasses le 19 mai et des salles de restaurants le 9 juin, Thierry Fontaine, le président Rhône de l'UMIH, 1er syndicat patronal du secteur CHRD (cafés-hôtels-restaurants-discothèques) s'inquiète : "la ville de Lyon a fait ce qu'elle pouvait, maintenant c'est l'Etat qui doit prendre le relais".

Plus précisément  : "Le gouvernement ne peut pas se satisfaire en ne donnant seulement qu'un calendrier. Si on ne veut pas un mois de septembre pire que le confinement, l'Etat doit nous venir en aide". Interrogé sur les aides comme les prêts garantis par l'Etat, il explique que la difficulté vient du remboursement de ce prêt : "C'est une dette pour payer d'autres dettes. J'ai peur que l'on perdre 25 % à 30 % des restaurants et des bars à la rentrée". 

Une situation qui peut tenir à court terme mais qui n'offre que peu de perspectives aux travailleurs de la restauration et de l'hôtellerie selon lui. Il soulève aussi la grosse interrogation que représentent les problèmes d'effectifs : "Il faut que le retour au travail se fasse dans de bonnes conditions".

Lire aussi : Lyon : un nouveau patron des cafés, hôtels, restaurants et discothèques du Rhône

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut