Le tracé qui tient la corde, extrait de l’étude de pré-faisabilité commandée par le Sytral en novembre 2020

Téléphérique entre Francheville et Lyon : et si la ligne ne passait pas par Sainte-Foy-lès-Lyon...

Jean-Charles Kohlhaas, vice-président du Sytral, a accordé une longue interview à Lyon Capitale au sujet de la ligne de transport par câble prévue dans le plan mandat du Sytral pour fin 2025 entre Francheville et Lyon en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon et la Mulatière. Un projet très loin de faire l'unanimité, notamment à Sainte-Foy-lès-Lyon. Celui qui pilote le projet au Sytral laisse la porte ouverte à toutes les opportunités, y compris à ce que la ligne de transport par câble ne passe plus... par Sainte-Foy-lès-Lyon.

Dans le plan de mandat dévoilé par le Sytral fin décembre 2020, il est prévu, pour fin 2025, la réalisation et aussi la mise en service de la première ligne de « transport par câble » dans la Métropole de Lyon, entre Francheville et Lyon en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon et la Mulatière.

Un projet qui fait débat, et le mot est faible, notamment à Sainte-Foy-lès-Lyon. Nous avions réalisé un long sujet ce ce projet fin décembre (à relire ici). Une pétition contre le projet a été lancée (voir ici).

"Il y a un seul tracé"

Jean-Charles Kholhaas, vive-président délégué du Sytral, pilote ce projet au Sytral. Il est également 5e vice-président de la Métropole de Lyon, en charge des déplacements, intermodalités et logistique urbaine. Il détaille longuement ce projet dans Lyon Capitale (l'interview en intégralité est à retrouver ici). Il est notamment revenu sur le tracé et sur la situation de Sainte-Foy-lès-Lyon.

"Le 18 décembre 2020, il y a eu un premier comité de pilotage.  On a présenté le projet tel qu’il est actuellement, qui est un avant-projet. Il y a un tracé avec deux options finales, mais un seul tracé", explique Jean-Charles Kholhaas, vive-président délégué du Sytral.

Le tracé appelé « médian » ? "Oui. Avec une arrivée soit sur Gerland, directe, soit à la Mulatière un départ sur Confluence. C’est tout. C’était une présentation aux élus concernés, pour savoir si on continuait les études ou si on abandonnait le projet. On a décidé de continuer les études pour faire un projet précis. C’est-à-dire pour savoir où est-ce qu’on va passer exactement ? Où est-ce qu’on va implanter des pylônes ? A quelle hauteur on va passer ? Quels sont les technologies ? La fréquence ? Etc Et du coup quels sont les potentiels enjeux urbains ? Cette étude précise elle va essayer de trouver le meilleur tracé, celui ayant le moins d’impact".

"Si Sainte-Foy s'y oppose..."

Il revient ensuite sur la situation de Sainte-Foy-lès-Lyon. "C’est un enjeu d’intérêt général un projet d’infrastructure publique comme celui-là. Si une majorité de personnes y sont opposées, on le fera passer ailleurs. Ce n’est pas un problème. Je suis intimement persuadé qu’il y a des dizaines de milliers d’habitants de la Métropole qui seraient très heureux d’avoir un transport par câble. Il y a plusieurs solutions de rechange. Soit pour continuer de desservir Francheville mais de ne pas desservir Sainte-Foy-lès-Lyon, si Sainte-Foy s’y oppose. Soit pour le faire ailleurs", explique l'élu écologiste, vice-président de la Métropole de Lyon.

"C’est possible ça de faire une ligne de transport par câble de Francheville à Lyon sans passer par Sainte-Foy ?", lui demande-t-on. "Bien sûr. Il y a une alternative envisagée. A mon avis, elle serait moins efficace en nombre de voyages possibles mais elle pourrait être une bonne idée. On a un vrai souci pour les habitants de Francheville par exemple pour rejoindre le métro B à Oullins. Pourtant, c’est juste à côté. Il y a une saturation de circulation. Ca peut, peut-être, être une solution alternative à étudier", souligne Jean-Charles Kholhaas, vive-président délégué du Sytral.

Lire l'entretien complet ici : Téléphérique entre Francheville et Lyon : "Si une majorité de personnes y sont opposées, on le fera passer ailleurs"

7 commentaires
  1. Maxdl - jeu 21 Jan 21 à 19 h 44

    Et sinon pour le point du jour (5e) où les immeubles poussent comme des champignons, on reste sur un bus C, et qqs autres petites lignes?

    1. Matthieu - jeu 21 Jan 21 à 22 h 37

      Oui le bus c'est bien et nettement suffisant pour ces traitres à l'écologie qui habitent là

      Si tu ne peux pas vivre en vélo, tu n'es pas écolo

    2. Pierre - ven 22 Jan 21 à 21 h 15

      Les gens qui viennent habiter dans ce quartier le font en connaissance de cause ?

  2. Limas69 - jeu 21 Jan 21 à 23 h 20

    Dans cet article et les 2 autres en cours, on nous explique qu'il ne faut pas être effrayés ... de fait, si le lyonnais n'a pas peur il s'oppose moins, et puis le téléphérique ne peut pas passer là, il passera ailleurs mais il se fera, foi de pastèque qui veut inscrire son nom dans l'histoire de Lyon.
    Et Lyon pourra demander à être la ville candidate au tournage de la suite du 5ème élément !

  3. Jimroure - ven 22 Jan 21 à 0 h 23

    C’est ça, surtout de déserver pas Sainte Foy .... merci,

    1. Jacquoulcroquant - sam 23 Jan 21 à 22 h 57

      Et si on remplaçait les cabines par des lianes, ce ne serait pas plus ecolo ?
      Cher "Don Quichotte bourgeois " comme on nommait Kohlhaas dixit Iris d or 2013
      Plus pragmatique, il n y a que des ecolos néophytes pour penser qu une prévision de coût d un projet public est surévalué...au départ. Démagogie ! . merci nos impôts.

      1. Limas69 - sam 23 Jan 21 à 23 h 09

        Pas bête, mais ce sera Tarzan qu'il faudra appeler à la rescousse !! Et pour les impôts, c'est la bonne paye pour les pastèques qui avaient pourtant promis de ne pas cumuler , d'être économes ... Faites ce que je dis (ou dénonce quand je suis dans l'opposition), mais pas ce que je fais 😉

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut