(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Sobriété : comment les HCL vont réduire leur facture énergétique

Les Hospices civils de Lyon ont communiqué ce mercredi leur plan de sobriété énergétique, qui vise à réduire de 10% leur dépense énergétique d'ici à 2024.

Après la mairie la semaine dernière, c'est au tour de l'hôpital public lyonnais de présenter ses mesures en faveur de la sobriété énergétique. Le plan, qui s'aligne sur les objectifs fixés au niveau national (réduction de 10% à horizon 2024), comporte à court terme six premières mesures.

Limitation à 19°C des températures "des locaux tertiaires et de tous les espaces hospitaliers qui le permettront sans nuire à la qualité des soins", économies d'énergie par des mesures de sobriété numérique (mise en veille ou en mode économie du matériel informatique), rationalisation des espaces utilisés, campagne d'information, référents énergie dans les services et "raccordement au réseau de chauffage urbain de l'hôpital Frédéric Dugoujon à l'automne et de l'hôpital de la Croix-Rousse en 2023" - dans l'objectif d'accélérer le recours aux énergies renouvelables.

-14% entre 2010 et 2020

Ces mesures s'inscrivent dans un plan à plus long terme des HCL pour transformer les pratiques, "diversifier les sources d'approvisionnement en énergie", investir dans des outils de régulation de la consommation d'énergie ainsi que dans "des locaux et un environnement de travail à faible impact énergétique". 

"Je me réjouis de ce plan dont je salue le haut niveau d'ambition ! (...) Ville et hôpital avancent de concert vers un service public décarboné", salue dans le communiqué des HCL le maire de Lyon Grégory Doucet. Les HCL précisent avoir déjà diminué de 14% leur consommation énergétique entre 2010 et 2020, et leur consommation d'eau d'un tiers.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut