Emmanuel Macron
© PATRICK KOVARIK / AFP

Renault Trucks : Emmanuel Macron demande à Volvo de revoir sa copie

Le ministre de l’Économie a demandé aux dirigeants de Volvo d’améliorer le plan qui été présenté et qui prévoit la suppression de 512 postes dans l’agglomération de Lyon.

Plusieurs centaines de salariés de Renault Trucks se sont mobilisés devant la préfecture du Rhône, ce mardi 16 juin, pour dénoncer le plan social prévoyant la suppression de 512 postes sur les sites de l'entreprise dans l'agglomération lyonnaise.

Au même moment, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, recevait à Bercy le président du groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks, en présence du président de la métropole de Lyon, Gérard Collomb. "Nous sommes aux côtés des salariés et la copie qui a été présentée sera améliorée", a affirmé le ministre à l'issue de cette entrevue.

Emmanuel Macron a également exigé du groupe qu’il "revoie les annonces qui ont été faites, pour ne pas procéder à des licenciements secs". Le ministre a en outre jugé "inacceptable qu'une telle annonce nous ait été notifiée de la sorte, après 500 suppressions d'emplois décidées en 2014".

1 commentaire
  1. Collombitude - mer 24 Juin 15 à 20 h 11

    Ils vont avoir peur les dirigeants de Volvo, si Macron s'en mêle. On attend la réponse!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut