Laurent Wauquiez, réélu président de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Régionales à Lyon : Wauquiez, abstention, écologistes, les trois grandes leçons du second tour

Le second tour des élections régionales a validé les grandes tendances du premier tour. Laurent Wauquiez est réélu président de région presque par plébiscite (55 %). À gauche, les écologistes se consolent de cette lourde défaite par les bons scores à Lyon et Villeurbanne qui valident leurs victoires des municipales. Quant à l’abstention, elle demeure le point noir de ce scrutin régional.

Un plébiscite pour Laurent Wauquiez

À droite, personne n’a fait aussi bien que Laurent Wauquiez et ses 55,17 % des suffrages. Dans l’état major du président sortant du conseil régional, la barre des 50 % était citée comme l’objectif de la semaine. Il a été facilement atteint. L’électorat de Bruno Bonnell, candidat LREM éliminé dès le premier tour, s’est plutôt reporté sur Laurent Wauquiez. Cette victoire en Auvergne-Rhône-Alpes le replace clairement sur la carte des présidentiables à droite. Xavier Bertrand a confirmé sa candidature à la présidentielle. Laurent Wauquiez ne s’est pas embarqué sur ce chemin même si dans son discours, il a commencé à semer des petits cailloux. Il est notamment revenu sur la débâcle des élections européennes et les leçons qu’il en a tiré : “j’ai connu des soirs où il faut se remettre en question et ce soir, je suis d’autant plus touché par cette victoire franche”. Un succès qu’il a expliqué par son “cap clair” et “le respect de la parole donnée”. Laurent Wauquiez a aussi bénéficié de la prime au sortant. Tous les présidents de région en ont bénéficié. Aucune alternance n’est à signaler dans une carte électorale qui ressuscite le monde d’avant : la gauche contre la droite.

Pas de sursaut démocratique

Une semaine après un premier tour marqué par une abstention record, le sursaut démocratique réclamé par l’ensemble de la classe politique n’a pas eu lieu. Le taux de participation a progressé, mais de manière presque imperceptible : 66,5 % d’abstention contre 67,41 % dimanche dernier. Au final, seul un électeur sur trois s’est déplacé. Le RN qui semble avoir souffert plus que les autres partis de cette désertion des urnes et qui avait appelé à la mobilisation de son camp n’a pas été entendue. Andrea Kotarac, le tête de liste du parti de Marine Le Pen, a perdu 15 000 voix entre les deux tours. Dans l’agglomération lyonnaise, la participation ne s’est guère améliorée dans les villes qui faisaient office de mauvais élèves la semaine dernière. À Vaulx-en-Velin, seuls 13 % des inscrits se sont rendus dans leurs bureaux de vote. Au final et malgré ses 55,17 % des suffrages, Laurent Wauquiez n’a obtenu la voix que de 17,78 % des habitants de la région inscrits sur les listes électorales.

Le bloc de gauche sans supplément d’âmes

Arithmétiquement le bloc de gauche a plutôt fait le plein de voix. Les 33,5 % de Fabienne Grébert correspondent peu ou prou à l’addition des scores de Fabienne Grébert, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Cukierman. Malgré l’appel à la mobilisation pour faire barrage à Laurent Wauquiez et la droite extrême martelée toute la semaine par la candidate écologiste, les abstentionnistes n’ont pas répondu présents. À Lyon, les écologistes se satisfont, en ce soir de second tour et un an jour pour jour après les municipales de devancer, de devancer de deux points la liste de Laurent Wauquiez. “L’écologie est confirmée à Lyon et c’est très rassurant. Les Lyonnaises et les Lyonnais font toujours confiance à l’écologie pour mener cette ville”, se réjouissait, dimanche soir, Grégroy Doucet dans les salons de la Préfecture. La candidate écologiste arrive en tête dans le 1er arrondissement avec 71 % des voix. Dans les municipalités gérées par la gauche dans la métropole de Lyon, la liste de Fabienne Grébert arrive partout en tête même si sur l’ensemble de l’agglomération, Laurent Wauquiez boucle ce second tour en tête.

Revivez le second tour en direct sur LyonCapitale.fr ICI

Lire aussi : les résultats complets du 2e tour en Auvergne-Rhône-Alpes

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut