Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon © Antoine Merlet

Régionales à Lyon : face à Wauquiez, l'(étonnante) proposition de Bernard pour tenter d'unir la gauche

Face au sortant Laurent Wauquiez (LR), favori des sondages, le président écologiste de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, propose aux autres forces de gauche de se rassembler avant le 1er tour des régionales, en juin prochain. Un rassemblement qui peut se faire uniquement, selon lui, derrière la candidate écologiste, Fabienne Grebert. Et pas derrière la socialiste Najat Vallaud-Belkacem.

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, s'immisce dans les élections régionales. Ces dernières auront lieu en juin 2021. Dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes, 8M d'habitants, le sortant Laurent Wauquiez (LR), fait pour l'instant la course en tête dans les sondages.

D'après un sondage Harris Interactive pour EELV datant de mi-février 2021, Laurent Wauquiez (LR) arriverait en tête au 1er tour avec 27 %, devant la liste du RN menée par Andréa Kotarac (24 %) et celle de LREM menée par Bruno Bonnell (16 %). Derrière, la liste du PS menée par Najat Vallaud-Belkacem, qui n'est pas encore candidate, est testée à 10 %, comme celle des écologistes, menée par Fabienne Grebert, également à 10 %. La liste de la France Insoumise est testée à 7 % dans ce sondage.

"Seule Fabienne Grebert peut rassembler toutes les forces de gauche"

A gauche, l'union dès le 1er tour, pour tenter de renverser Wauquiez, est au centre des débats. La dernière proposition vient du président de la Métropole de Lyon, l'écologiste Bruno Bernard. "Je souhaite que Najat Vallaud-Belkacem, qui serait une vraie plus-value pour une campagne commune, soit tête de liste sur la métropole de Lyon", a-t-il indiqué dans une interview à l'AFP et au Progrès. Mais "seulement" à la Métropole de Lyon, pas à l'échelle régionale, où elle doit se ranger derrière la candidate écologiste.

"Seule la candidature de Fabienne Grebert peut rassembler toutes les forces de gauche", ajoute-t-il, estimant que l'ancienne ministre de l'éducation nationale n'est pas en mesure de rassembler toutes les forces de gauche. "Les dernières élections ont montré que les écologistes avaient une légitimité pour assurer le leadership", poursuit Bruno Bernard. Ce dernier propose également que Cécile Cukierman, tête de liste PC/FI, prenne la tête de la liste commune dans le département de la Loire.

Et au PS, qu'en pense-t-on ? "Je crois que Bruno Bernard n’a pas bien compris ce qu’il se passe. L’autonomie a perdu, leurs soutiens veulent l’union. Cette proposition n’est pas à la hauteur des enjeux du rassemblement", souffle-t-on dans l'entourage de Najat Vallaud-Belkacem au Progrès.

Lire aussi : Régionales : à Lyon, le PS et les écolos alliés, mais pas trop

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut