Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes © AFP

Région de Lyon : Le PS attaque Laurent Wauquiez sur une subvention accordée à des châtelains

Le groupe socialiste à la région accuse le président de la région, Laurent Wauquiez, d'avoir accordé une subvention au château d'une famille de milliardaires. Après enquête, le couple propriétaire n'est pas milliardaire, et l'aide de la région accompagne une autre plus importante de l'Etat via le label "Monuments Historiques". Un statut qui donne droit à ces aides.

La semaine dernière, le groupe socialiste à la région Auvergne-Rhône-Alpes publiait un communiqué à charge contre Laurent Wauquiez, le président de la région. Ce dernier était accusé d'accorder "plus de 40 000 euros de subvention pour des travaux dans un château à Neuvy dans l'Allier appartenant aux Hériard-Dubreuil, une famille dont la fortune est estimée à 3,65 milliards d'euros". Très virulente, la tribune taxait l'ancien maire du Puy-en-Velay de "pourfendeur de l'assistanat pour les plus pauvres et les plus modestes".

Des châtelains cousins des milliardaires, mais pas milliardaires eux-mêmes

Après enquête, il s'avère que si les châtelains sont bien cousins de la famille propriétaire de Rémy Cointreau, effectivement 31e fortune de France, ils ne possèdent aucune action du groupe Rémy Cointreau. Ils expliquent ainsi dans un communiqué que la fortune de leurs cousins provient de "leur mère, née Mademoiselle Renaud, qui a elle-même hérité de Rémy Martin, de son père", une branche de la famille étrangère à eux. Les châtelains ne comptent donc pas parmi les milliardaires du pays.

Une subvention accompagnant une aide de l'Etat pour les monuments historiques

Cette subvention accordée en période de crise sanitaire, accompagne une autre subvention de l'Etat encore plus importante, financée via la Direction régionale des affaires culturelles Auvergne Rhône-Alpes (DRAC). Une opération organisée par le ministère de la Culture qui pilote la politique de sauvegarde des bâtiments classés "Monuments historiques".


Pour la majorité de droite : "le dossier correspondait bien aux critères d’intervention"


Un label que possède le château en question. Pour approfondir, le cabinet de Laurent Wauquiez explique que "sont éligibles à la subvention les édifices dont le propriétaire est un privé bénéficiant d’une protection au titre des Monuments Historiques et inscrits à la programmation annuelle de la DRAC". " Ainsi, pour la majorité de droite : "le dossier correspondait bien aux critères d’intervention".

Pour le PS, le sujet c'est le manque de discernement de Laurent Wauquiez

Une explication du cabinet de Laurent Wauquiez qui s'accompagne d'une réplique cinglante : "Les élus socialistes s’illustrent une nouvelle fois par une méconnaissance assez flagrante des dossiers de la Région".


"Le sujet n'est pas la famille des milliardaires, mais bien le financement de châteaux appartenant à des personnes qui n'en ont pas besoin, par temps de crise économique"


En réponse, une source proche des élus du groupe socialiste rectifie le tir : "le sujet n'est pas la famille des milliardaires, mais bien le financement de châteaux appartenant à des personnes qui n'en ont pas besoin, par temps de crise économique et sanitaire, alors que la région n'avait aucune obligation d'accorder cette aide". Dénonçant un choix politique, l'opposition affirme que la question reste entière.

Lire aussi : Auvergne-Rhône-Alpes : de l'argent public pour un château privé ?

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut