Lyon vu d’avion © P. Laplace
Lyon vu d’avion © P. Laplace

Projet de barrage sur l'Yzeron : les opposants remontés, une réunion publique ce mardi soir à Francheville

Le projet d'un barrage sur l'Yzeron à Francheville fait débat depuis de nombreuses années dans l'ouest lyonnais. Le maire de Francheville s'y oppose fermement. Une réunion publique est organisée ce mardi soir à 19h à Francheville.

C'est un projet qui fait débat depuis de nombreuses années dans l'ouest lyonnais. Un barrage de 23 mètres de haut et de 250 mètres de large destiné à lutter contre les crues de type centennale (une chance sur 100 de se produire chaque année). Un barrage sur l'Yzeron, à Francheville.

Le maire LR de Francheville, Michel Rantonnet, y est fermement opposé. "Francheville est l'une des communes les plus boisées de l'ouest lyonnais. Plus de 300 hectares sur 600 ne sont pas constructibles, classés en zone naturelle. En 2013, la ville de Francheville a signé avec la Métropole de Lyon la charte de l'arbre. Ce n'est pas pour en abattre aujourd'hui 2000 ou 3000. Abattre 3000 arbres à Francheville serait un désastre", nous expliquait mi-octobre Michel Rantonnet dans 6 minutes chrono, la quotidienne de Lyon Capitale.

La ville de Francheville organise une réunion publique dite "de la dernière chance" ce mardi soir, 9 novembre, à 19h à l'Iris  (montée des Roches - Francheville). "Un point de situation sera présenté au public concernant le projet d’un barrage à Francheville qui massacrerait plus de 3000 arbres, soit une forêt entière et seulement à 5 km à vol d’oiseau de la place Bellecour", explique la ville de Francheville.

Le président du Sagyrc (Le Syndicat de Gestion de l’Yzeron et du Charbonnières), Jean-Charles Kohlhaas, également vice-président de la Métropole de Lyon, sera présent à la réunion publique. Le Sagyrc doit faire part début décembre de sa décision de construire ou non ce barrage. D'après nos informations, le projet devrait être enterré à la fin de l'année par le syndicat désormais présidé par Jean-Charles Kohlhaas.

A retrouver aussi :

L'interview de Michel Rantonnet, le maire de Francheville, dans 6 minutes chrono sur Lyon Cap'

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut