Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes © AFP
Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes © AFP

Présidentielle : Bertrand appelle à former "une belle équipe pour 2022", Wauquiez temporise

Qui sera le représentant de la droite à la présidentielle, en 2022 ? Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, tous trois réélus à la tête de régions dimanche, sont régulièrement cités. Pour l'instant, le président d'Auvergne-Rhône-Alpes entretient le mystère.

Ils ont été largement et confortablement réélus, dimanche, dans "leurs" régions. Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France, Valérie Pécresse en Ile-de-France et Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes. Bertrand a appelé lundi Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, à former "une belle équipe" pour 2022. "Formons une belle équipe", a-t-il martelé.

A la Part-Dieu, dans le 3e arrondissement de Lyon, lundi, Laurent Wauquiez, a indiqué de son côté qu'il n'était "pas dans une course de vitesse". "Evidemment ce qu'on fait dans notre Région est lié à ce qui se passe au niveau national. (...) Mais pour moi, c'est très important qu'il y ait de la constance. (...) Ce (lundi) matin, je suis là comme président de région sur le terrain et je ne veux pas de ces espèces de course de vitesse où à peine élu, on passe à autre chose", a ajouté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Je pense qu'il n'y a pas d'avenir pour la politique ni au niveau local, ni au niveau national, si on bascule dans une espèce de course de petits chevaux de bois où à peine on a sauté une haie, on passe à une autre", a conclu Laurent Wauquiez.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut