Police sécurité du quotidien PSQ commissariat 8e 126 route de vienne faits divers
faits divers Police sécurité du quotidien PSQ

Près de Lyon : le clash sur Snapchat se termine par une agression violente

Après des insultes sur Snapchat, une douzaine de mineurs se retrouvent dans les rues de Saint-Priest, près de Lyon. L'un d'eux a été agressé et des coups de feu tirés.

Selon nos confrères du Progrès, des coups de feu ont été entendus à Saint-Priest ce lundi 27 janvier vers 16h20. Tout est parti de messages sur le réseau social Snapchat, contenants des insultes. Une douzaine de mineurs d'une quinzaine d'années se donnent alors rendez-vous dans les rues de la ville pour "s'expliquer".

Deux individus en seraient venus aux mains, jusqu'à ce que celui qui aurait porté le premier coup sorte un pistolet à grenaille et tire plusieurs coups de feu. La victime, qui avait été la cible des insultes, a été touchée par trois plombs aux jambes. Une jeune fille présente a été touchée également par un plomb (sa famille a porté plainte).

Les policiers ont interpellé le mineur qui portait l'arme et l'ont placé en garde à vue. Un autre jeune homme qui l'accompagnait lors de la rixe a été également arrêté. Ce mardi, celui qui avait été touché par les plombs a été arrêté à son tour, avec deux de ses amis. L'un d'eux avait filmé la scène avec son téléphone portable. Tous ont été placés en garde à vue, à l'exception de la victime qui a été relâchée.

À l'issue des auditions, le mineur qui a tiré les coups de feu et celui qui a filmé la scène ont été déférés devant le juge des enfants pour violence aggravée.

Faire défiler vers le haut