Pourquoi EasyJet est-il moins cher ?

Les propositions alléchantes des low-cost vous donnent des idées ? Pour vous aider à faire votre choix, Lyon Capitale met en ligne un article sur les secrets d'EasyJet, publié en octobre dernier dans notre édition mensuelle.

Low-cost. Depuis qu'il a accueilli sur sa plateforme un terminal EasyJet, l'aéroport Saint-Exupéry connaît une forme presque arrogante. Un succès qui profite également aux passagers... lorsque tout va bien. Quelques centaines d'entre-eux ont découvert cet été les limites du modèle.

Vendredi 1er août 2008, aéroport Lyon Saint-Exupéry, terminal 3. Il est minuit. Quelques 150 passagers occupent depuis quatre heures la salle d'embarquement en signe de protestation. Motif : le vol EasyJet de 18h30 pour Casablanca est annulé, faute de personnel de bord.

Suite à un retard de l'avion de deux heures, les hôtesses ont atteint leur quota d'heures journalier. Le superviseur d'EasyJet, qui partage sa semaine entre Lyon Saint-Exupéry et Roissy Charles-de-Gaulle, propose le remboursement des billets. Mais chez les passagers, le mécontentement gronde, et tous réclament d'être redirigés. Un vol est finalement prévu le lendemain à 11h.

Conformément à la législation européenne, les passagers qui le souhaitent sont redirigés vers un hôtel aux frais de la compagnie. " Mais le lendemain, trois quarts d'heure après le début de l'enregistrement, l'avion est plein, et nous sommes une vingtaine à nous retrouver à nouveau sur le carreau. Quand je pense que j'avais payé mon billet 350 euros... ", s'indigne Julie Callet, l'une des passagères.

Deux annulations en un mois
Une nouvelle fois, seul le remboursement est proposé comme alternative. Tandis qu'elle tente sa chance auprès d'un vol pour Marrakech en fin de journée (qui aura à nouveau 2h de retard, à l'aller comme au retour), la plupart des autres passagers finissent par se faire rembourser leur billet afin d'en acheter un plus cher auprès d'autres compagnies. Ils ne seront pas dédommagés. Une semaine plus tard, les passagers du vol EasyJet pour Marrakech connaissent les mêmes incidents. Deux affaires qui font une mauvaise publicité à la compagnie orange.

Cependant depuis l'installation de sa nouvelle base aérienne à Saint-Exupéry en avril 2008, seules ces deux annulations de vols ont été recensées. L'Irlandais a d'ailleurs été primé meilleure compagnie low-cost de l'année par Skytrax, une agence de notation indépendante. Pour Thomas Meister, porte-parole d'EasyJet, les incidents de cet été ne remettent pas en cause le modèle low-cost : " Il s'agit d'une période de mise au point sur notre base lyonnaise. Si cela était arrivé à une compagnie traditionnelle, les choses se seraient passées exactement de la même manière ".

Ce n'est pourtant pas si certain, car derrière l'expression " low-cost " se profile un business-model bien particulier : le contrôle absolu des coûts sur toute la partie service. Toutes les prestations à bord sont facturées, les prestations au sol (enregistrement) sous-traitées et le système informatique simplifié, ce qui implique un placement libre dans l'avion et un recours systématique à la vente directe via Internet.

Côté flotte, en revanche, on ne plaisante pas avec la sécurité. Les avions sont soumis aux standards de révision européens, et EasyJet dispose d'une des flottes les plus modernes du paysage aérien, donc également d'une des moins polluantes. Par ailleurs, le modèle low-cost exploite une flotte totalement homogène de la famille des A320, des avions de petite taille, mono couloir, destinés aux court et moyen courriers. Cette standardisation leur permet d'optimiser les coûts de maintenance et de formation du personnel. Un mode de rationalisation qui réjouit les investisseurs : " Ces avions sont ceux qui se vendent le mieux au monde, ils font l'objet de beaucoup de demandes sur le marché secondaire, décrypte un banquier du secteur. Donc même au cas où l'entreprise serait mal gérée, elle reste pour les banques une compagnie très profitable puisque ces dernières sont sûres de récupérer l'emprunt en revendant les actifs sur le marché. "

Enfin, la compagnie fait tourner ses avions à flux tendu. EasyJet n'a ainsi que deux avions à Lyon pour couvrir l'ensemble de ses destinations. Aucune ouverture de desserte ne se fait sans fermeture parallèle. Pour ouvrir la liaison bi-hebdomadaire Lyon-Bastia, par exemple, EasyJet a supprimé deux vols Lyon-Venise, au taux de remplissage décevant. Les avions volent onze heures par jour, les hôtesses se chargent du nettoyage et les escales sont calculées au plus juste : 25 minutes. Ce qui laisse évidemment peu de marge, et décale inévitablement tous les vols suivants en cas de retard. Au risque d'annuler le dernier vol de la journée... C'est le risque que couraient sans le savoir les 312 passagers des deux vols EasyJet annulés cet été.

DU PRIX AFFICHE AU PRIX REEL (Tarifs en ligne, 2 semaine avant la date, à horaires équivalents)

Vol domestique (aller simple) Lyon-Bordeaux :

- Prix d'appel du vol (tel qu'affiché sur le site) :

EasyJet : 27,49 € / Air France : 49,00 €

- Prix du billet (1 adulte) :

EasyJet :14,99 € / Air France : 8,00 €

- Taxes et redevances :

EasyJet : 13,50 € / Air France : 39,32 €

- Bagage en soute (X1) :

EasyJet : 7,50 € / Air France : inclus

- Frais de service (paiement, surcharge carburant) :

EasyJet : 7,50 € * / Air France : 1,00 €

TOTAL : EasyJet -> 43,49 € / Air France : 48,32 € **

Moyen Courrier (A/R) Lyon-Barcelone :

- Prix d'appel du vol (tel qu'affiché sur le site) :

EasyJet : 44,48 € / Air France : 79,00 €

- Prix du billet (1 adulte A/R) :

EasyJet :27,48 € / Air France : 16,00 €

- Taxes et redevances :

EasyJet : 21,00 € / Air France : 58,98 €

- Bagage en soute (X1) :

EasyJet : 15,00 € / Air France : inclus

- Frais de service (paiement, surcharge carburant) :

EasyJet : 7,50 € * / Air France : 4,00 €

TOTAL : EasyJet -> 63,48 € / Air France : 78,98 € **

Comparatif : la différence se fait sur les taxes

Pour qu'EsayJet installe à Lyon l'une de ses vingt bases aériennes européennes, Saint Exupéry a dû créer un terminal spécial, afin de baisser les taxes d'aéroport. 'Nous voulions un terminal adapté à nos besoins, explique Thomas Meister, porte parole d'EasyJet. Contrairement à d'autres compagnies aériennes, nous n'avons pas à gérer de passagers en transit, nous ne vendons que des allers simples. Nous n'avons donc pas besoin d'un système de tri de bagages très sophistiqué et plus coûteux, tel qu'il existe sur la majorité des terminaux. Il n'aurait pas été normal que nous payions pour un service que nous n'utilisons pas.' L'aéroport a donc investi un peu moins de 2 millions d'euros pour construire le terminal simplifié 'EasyJet', théoriquement ouvert à toutes les compagnies aériennes low-cost.

* Tarif valable pour un réglement par carte de crédit. Gratuit par CB ou Visa Electron

** Les tarifs Air France incluent un emplacement numéroré er un rafraichissement à bord

Attention aux options 'forcées' : si vous ne souhaitez pas souscrire d'assurance de vacances, n'oubliez pas de décocher la case 'Assurance' cochée par défaut sur les billets EasyJet au moment du paiement final !

A SAVOIR

En cas de litige avec une compagnie aérienne française, le médiateur compétent est la Délégation générale de l'Aviation civile (www.dgac.fr).
En cas d'annulation de vol, la compagnie se doit de rembourser le billet ou de proposer un réacheminement. L'indemnité légale de dédommagement (250 euros pour un moyen-courrier) est en pratique rarement versée, les compagnies pouvant faire valoir des
" circonstances extraordinaires " pour s'en exonérer.

Les low-costs ne commercialisent que des allers simples et ne prennent aucun engagement de correspondance, même en cas de retard d'un
de ses vols.

BILLET GAGNANT POUR SAINT EXUPERY

Pour illustrer le décollage de l'aéroport, Philippe Bernand, directeur de Lyon-Saint Exupéry, laisse parler les chiffres : " En 2007, Lyon Saint-Exupéry voyait transiter environ 500 000 passagers low-cost. En 2008, ils ont été près d'un million ". Lyon est ainsi devenue en quelques mois le premier aéroport français en terme de croissance (+15 % fin août). Objectif affiché : passer le cap des 8 millions de passagers en 2008, et talonner ainsi Nice-Côte d'Azur et ses 10 millions de passagers.

Revers de la médaille, seul " un pacte de confiance " lie EasyJet et Saint-Exupéry. La versatilité des compagnies low-cost, qui ferment des liaisons presque aussi vite qu'elles en ouvrent, constitue pourtant un facteur de fragilité. RyanAir, par exemple, modifie chaque année 30 % de son réseau aérien. " Nous avons bien pesé le pour et le contre avant de sélectionner EasyJet. Nous avons investi sans lui demander aucune contrepartie, et nous prenons nos responsabilités ", reconnaît Philippe Bernand, qui ne croit pas " aux contrats contraignants. Les compagnies ont besoin de flexibilité, elles pourront toujours évoquer des difficultés " insurmontables " pour révoquer les clauses contractuelles. "

NOUVELLES DESSERTES

Depuis la rentrée de septembre, une douzaine de nouvelles destinations ont été ouvertes pour les rhônalpins.

Au départ de Lyon : New-York (Delta/Air France), Londres Gatwick (EasyJet), l'Algérie avec Bejaia (Aigle Azur), Bastia (EasyJet.), Fort de France (CorsairFly).

Au départ de Grenoble également, où RyanAir redéploie ses liaisons avec la Grande Bretagne à partir de décembre : Kerry (Irlande), Bristol et Birmingham (Angleterre), Edimbourg (Ecosse). Toujours vers l'Angleterre, Airsouthwest ouvre une ligne vers Newquay et une autre vers Plymouth. SnowJet rejoint le bataillon des low-costs grenoblois avec une desserte Londres Stansted.

à lire également
C’est officiel, Safran a choisi Feyzin pour implanter sa prochaine usine, aidé dans sa décision par le tapis rouge que l’État et les collectivités locales ont déroulé. Au terme d’une route pavée de rivalités politiques, de concurrence internationale et de bonnes intentions, 25 millions d’euros de deniers publics ont été débloqués pour attirer l’industriel. Un effort considérable qui pose la question suivante : jusqu’où les pouvoirs publics sont-ils prêts à aller pour réindustrialiser la région ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut