Gaël Perdriau
© AFP

Plusieurs requêtes contre l’A45 rejetées par le TA de Lyon

Plusieurs décisions contre le financement de l’A45 ont été rejetées par le tribunal administratif de Lyon le 28 juin dernier.

Dans huit décisions rendues le 28 juin dernier, le tribunal administratif de Lyon a rejeté plusieurs requêtes déposées contre des délibérations prises par la métropole de Saint-Étienne sur le financement de l'A45 les 10 décembre 2015, 10 mars et 30 juin 2016. Ces requêtes en annulation avaient été faites par la commune de La Talaudière et l'Association Alternatives au contournement autoroutier de Lyon (ALCALY) et plusieurs riverains. Elles cherchaient à faire annuler “Je me réjouis de cette décision du tribunal administratif de Lyon. C'est une réelle satisfaction, une de plus, concernant ce dossier de l'A45, mais ce n'est pas une surprise, car nous agissons dans l'intérêt général, pour le bien public de nos territoires et de nos habitants”, a déclaré Gaël Perdriau.

Au même titre que le conseil régional et le département de la Loire, ville et métropole de Saint-Étienne se sont engagées à financer 121 millions d'euros de l'autoroute A45 si elle voit le jour. “Techniquement, financièrement tout est calé. Il n'y a plus de recours, il ne manque juste qu'une signature du ministre donc une décision politique”, s'exaspère une source stéphanoise. “Le respect de la continuité républicaine et de la parole donnée de l'État sont en jeu, le développement harmonieux de nos territoires en Auvergne Rhône-Alpes également”, estime pour sa part Gaël Perdriau. Ces décisions arrivent alors que le préfet organise ce vendredi une réunion pour présenter les alternatives à l'autoroute A45. Une réunion que Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et Georges Ziegler, président du conseil départemental de la Loire, ont décidé de sécher.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut