Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0008
© Tim Douet

Pénurie de carburant : le département de l'Ain veut éviter les "stockages de précaution"

Le département de l'Ain alerte sur la situation des stations services. La préfecture a décidé d'interdire la vente et l'achat dans des "récipients transportables manuellement".

Certaines stations-services du département de l'Ain connaissent des difficultés d'approvisionnement depuis quelques jours. A l'échelle nationale,  elle sont près d'un tiers à être touchées par les difficultés d'approvisionnement en carburant "sur un produit au moins" selon les chiffres du ministère de la Transition énergétique.


Une "surconsommation" de carburant liée à la constitution de "stockage de précaution"


La préfecture de l'Ain, comme les services de l'Etat dans l'Hexagone plus globalement, constate une "surconsommation" de carburant causée par la constitution de "stockage de précaution".

Pour éviter que les automobilistes anticipent une pénurie en remplissant des jerricans, la préfecture de l'Ain, comme le Rhône et la Loire avant elle,  a décidé d'interdire "la vente et l'achat de carburants dans des récipients transportables manuellement pour éviter la constitution de sur-stocks de prudence afin de prévenir le risque de tensions dans les files d'attente pour accéder aux stations-services."

 

Cet arrêté entrera en vigueur à compter du mardi 11 octobre 2022 à 7 heures et prendra fin vendredi 21 octobre sur l'ensemble du département de l'Ain.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut