Le fameux passage de la flûte à bec. (Photo Hadrien Jame)

Parkings fermés, où se restaurer, les interdits pour la Fête des lumières, ce qu'il faut savoir

Du 8 au 11 décembre, pour les quatre jours de la Fête des lumières, voici quelques astuces pratiques à connaître pour profiter pleinement de la ville de Lyon.

Comme chaque année durant la Fête des lumières c'est un petit peu la course pour essayer de voir un maximum d'œuvres lumineuses. Voici quelques conseils pour gagner du temps et profiter pleinement de votre séjour dans la capitale des Gaules.

Certains parkings seront fermés

Pour voir les oeuvres réparties en Presqu'île vous devrez compter sur vos jambes, la circulation automobile y sera interdite tous les soirs jusqu'à dimanche. Si vous avez prévu de venir en voiture à Lyon, voici quelques informations sur les endroits où il est possible ou interdit de se garer.

© Lucas Vera

Une fois la nuit tombée, abandonnez l'idée de stationner dans un parking LPA de la Presqu'île. Les parkings Célestins, Grolée, Hôtel de Ville, Terreaux, Saint-Antoine, République et Saint-Jean seront fermés, même aux abonnés, jeudi et vendredi de 18 heures à minuit, samedi de 19 heures à 1 heure du matin et dimanche de 17 à 23 heures. L'accès aux parcs Indigo de Bellecour et Turpin Central Park sera également impossible.

Si les entrées ne sont en aucun cas permises durant les quatre soirées dans les parkings listés aux horaires précisés, les sorties sont en revanche autorisées pour Antonin Poncet, Bourse, République et Saint-Georges.

Des rues aussi interdites aux stationnements

Des interdictions de stationnement sont en vigueur sur une grande partie de la Presqu'île dès midi de jeudi à dimanche. Parmi les rues concernées on trouve notamment les suivantes : Édouard Herriot, Paul Chenavard, Brest, Gasparin, Émile Zola, les Archers, Childebert (de la Place des Jacobins à la rue de la République), Jean de Tournes (de la Place des Jacobins à rue la de la République), Jean Fabre et Président Carnot.

Les parkings qui restent ouverts

Durant la Fête des lumières, des parkings resteront tout de même ouverts à proximité des animations pour accueillir les nombreux visiteurs. Indigo Tolozan, Cordeliers, Confluence, Gros Caillou, Rozier (réservé aux abonnés), Saint-Just (réservé aussi aux abonnés) seront accessibles.

L'utilisation des transports en commun

Bus, métro et tramways sont gratuits le soir du 8 décembre, à partir de 16 heures et jusqu'à la fin du service. Les autres soirs de la Fête des lumières, les visiteurs pourront acheter des tickets TCL (2,80 euros la soirée), afin d'utiliser les transports en commun en illimité de 16 heures jusqu'à la fin du service. Sur les différentes lignes, 3 000 agents sont mobilisés pendant quatre jours pour adapter l'offre de métros, bus, tramways et funiculaires qui est renforcée sur les grands axes.

Comment se restaurer sur le pouce...

La Ville de Lyon a prévu le coup cette année pour rassasier les estomacs des quelque 2 millions de visiteurs qui sont attendus d'ici à dimanche. Pour la première fois, sept food trucks proposeront de la soupe, de la raclette, des crêpes, des burgers, des sandwichs ou encore des quenelles au sein d'un espace dédié place Bellecour.

Pour ceux qui ont prévu de sortir du centre de la Presqu'île, deux services de restauration rapide seront proposés au parc Blandan, dans le 7e arrondissement. Du côté des quais de Saône, les Subsistances proposeront également un bar et quatre espaces de restauration aux visiteurs.

... pour ceux qui ont plus le temps

Fidèle à son titre officieux de capitale de la gastronomie, Lyon regorge de restaurants et de bouchons. Le site internet LyonResto vous indique tous les établissements ouverts pendant les quatre jours de cette fête, afin de se restaurer au chaud, tout en profitant des différents spectacles.

Pour organiser votre parcours

Pour vous faciliter la vie et organiser votre parcours à l'avance, Lyon Capitale a réalisé un plan interactif.

Concernant la question sanitaire et sécuritaire

Pour cette édition 2022, c'est le retour d'un dispositif "normal", sans restrictions sanitaires. Cette année, pas de masque obligatoire, malgré une 9e vague de Covid-19, il n'est recommandé que dans les transports en commun.

Un grand périmètre de sécurité est mis en place sur la Presqu'île, de la place Bellecour aux Terreaux en passant par les Subsitances. Il englobe également le Vieux-Lyon et Fourvière. Deux autres périmètres plus petits seront mis en place autour des Parcs de la Tête d'Or et Blandan. Des fouilles des sacs et des palpations aléatoires des visiteurs pourront être réalisées. Bon à savoir, les agents de sécurité privée, au nombre de 400 dans l'ensemble de la ville, pourront uniquement regarder les sacs qui sont d'ailleurs déconseillés par la préfecture, seules les forces de l'ordre sont autorisées à effectuer des palpations.

Le périmètre de sécurité de la Presqu’île pour la Fête des Lumières 2022. (©Ville de Lyon)

Certaines interdictions sont aussi au programme

Parmi les choses à ne pas faire, plusieurs arrêtés seront en vigueur durant ces quatre jours :

  • La vente de vin chaud est interdite sauf si l'on est un commerçant régulier de la Presqu'île.
  • Il est également interdit de venir avec un chien de catégorie 1 dans le périmètre central et avec tout chien dans les parcs de la Tête d'Or et Blandan
  • La préfecture interdit aussi le survol de la ville de Lyon avec des drones. Une brigade spécialisée sera mobilisée pour faire respecter la règle.

Voilà, vous savez maintenant tout sur les côtés pratiques de la Fête des lumières pour en profiter plus sereinement.

Lire aussi : 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut