(Photo Dr)

Netflix choisit l’Institut Lumière pour plusieurs de ses avant-premières et un mini "festival"

En décembre, l’Institut Lumière, installé dans le 8e arrondissement de Lyon, va accueillir plusieurs avant-premières de films produits par Netflix, dans le cadre d’un mini "festival" organisé par l’entreprise américaine. 

En décembre, le géant américain de la vidéo en ligne fera une apparition dans les salles obscures françaises pour présenter certaines de ses dernières productions en avant-première. Une incursion qui n’a pas manqué d’inquiéter les organisations représentatives de la profession, qui craignaient que les projets de Netflix n’entrent en concurrence avec les sorties classiques en salles, dans un contexte économique difficile.

Toutefois, ces dernières ont rapidement été rassurées, puisque la plateforme américaine a décidé de cantonner ses projections à deux institutions de la cinéphilie : la Cinémathèque française et l'Institut Lumière à Lyon. Deux établissements culturels avec lesquels le géant américain travaillait déjà. 

Trois avant-premières en décembre

Du 7 au 14 décembre le "Netflix film club" verra donc la projection trois films Netflix en avant-première : La Main de Dieu, chronique de l'enfance du cinéaste italien Paolo Sorrentino, et The Lost Daughter, première réalisation de l'actrice britannique Maggie Gyllenhaal, projetés en première mondiale lors de la prestigieuse Mostra de Venise, ainsi que Don't Look Up : Déni Cosmique, une comédie avec Leonardo Di Caprio et Jennifer Lawrence, précise l'AFP. Les six autres films qui seront présentés ont déjà été diffusés cette année sur la plateforme. 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut