peloton de gendarmerie de haute montagne
Photo d’illustration. (GAIZKA IROZ / AFP)

Auvergne-Rhône-Alpes : un alpiniste haut-savoyard porté disparu dans l’Himalaya 

Trois jeunes alpinistes français qui se trouvaient près de l’Everest, au Népal, sont actuellement portés disparus. Tout laisse à croire qu’ils auraient été emportés par une avalanche. L’un d’entre eux est installé à Passy, en Haute-Savoie.

Sans nouvelles, depuis le 26 octobre, de trois jeunes alpinistes français engagés dans une  expédition dans l’Himalaya, la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), a affrété le 30 octobre un hélicoptère pour partir à leur recherche. Selon le Dauphiné Libéré, le pilote de l’appareil a repéré les traces d’ascension des deux guides français et de l’aspirant-guide, ainsi que des débris issus d’une importante avalanche. 

Une équipe de secours a donc été envoyée, ce dimanche 31 octobre, dans la vallée de Khumbu, près du Mont Everest au Népal, où ils se trouvaient aux dernières nouvelles. La FFCAM a confié à nos confrères que "pour l'heure, ils sont disparus [et qu’]il y a peu d’espoir".

Trois jeunes aguerris

Partis au Népal, le 30 septembre, au sein d’une équipe de huit alpinistes du Groupe excellence alpinisme national (GEAN), Thomas Arfi, Louis Pachoud et Gabriel Miloche devaient réaliser l’ascension de plusieurs sommets situés entre 5 000 et 6 000 mètres d’altitude, selon la fédération française. Originaire de Briançon, mais installé à Passy, en Haute-Savoie, Gabriel Miloche est ingénieur au centre de recherche et de développement des produits de montagne de décathlon, précise le quotidien régional. 

La société d’hélicoptère engagée par la fédération française pour les recherches a publié sur Facebook des clichés de l’avalanche dans laquelle les trois hommes seraient disparus.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut