Une tiny house (Capture d’écran du twitter d’Agnès Thouvenot, première adjointe au maire de Villeurbanne)

Métropole de Lyon : Des femmes isolées et leurs enfants hébergés dans 17 tiny houses à Villeurbanne, de quoi s'agit-il ?

Le site "La Base" accueille depuis début mars à Villeurbanne des femmes isolées et leurs enfants dans des tiny houses, des micro-maisons facilement déplaçables ou démontables. Plus de 200 places de ce type vont être disponibles d'ici fin juin dans la Métropole de Lyon.

A Villeurbanne, 17 tiny houses ont été aménagées et peuvent accueillir jusqu'à 51 personnes. Elles sont destinées à des femmes isolées avec enfants de moins de 3 ans. La maitrise d’ouvrage et la gestion sont assurées par l’association Le Mas.

Mais des tiny houses, qu'est-ce que c'est ?

"Les tiny houses (micro-maisons) installées sur le territoire s’inspirent d’un mouvement architectural américain basé sur la conception de lieux de vie autonomes et simples. Facilement déplaçables (sur roues) ou démontables (assemblage conçu pour limiter le nombre de manipulations), elles permettent de déployer rapidement une solution d’hébergement ou de logement pour des publics vulnérables sur la Métropole de Lyon", explique la Métropole de Lyon. 

200 places disponibles d'ici fin juin

A l'initiative de la Métropole de Lyon, plus de 200 places vont être créées sur le territoire d'ici la fin du 1er semestre 2021. "Ces places viendront en déduction des prises en charge hôtelières (800 actuellement)", dixit la Métropole. Trois sites dans la Métropole, deux à Lyon et un donc à Villeurbanne, accueilleront ces tiny houses.

"Notre mobilisation est totale dans la lutte contre le sans-abrisme. Face à la crise sanitaire et aux situations difficiles et toujours plus nombreuses, nous avons multiplié les actions et les innovations pour trouver les solutions nécessaires pour mettre à l’abri le plus grand nombre. C’est en mobilisant nos compétences sociales et dans le domaine du logement, aux côtés des communes et de l’État, que nous pourrons construire ensemble une Métropole accueillante et hospitalière", souligne le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut