Le maire de la commune de Tassin-la-Demi-Lune a déposé 12 000 cartes au pied du sapin du Sytral. Toutes contiennent un seul voeu pour Noël… la création d’un métro E. (Photo Hadrien Jame)

Métropole de Lyon : 12 000 habitants de l’Ouest lyonnais demandent un métro E pour Noël

À quelques jours de Noël, les habitants des communes de l’Ouest lyonnais ont fait une demande un peu particulière. Pour en finir avec les embouteillages qui saturent ce côté de l’agglomération, ils ont écrit à un père Noël pas comme les autres, le président de la Métropole de Lyon, en lui demandant la création d’un métro E. 

Le sujet est sérieux au regard des enjeux, mais la méthode fait sourire. Alors que prend fin ce mercredi 15 décembre la consultation portant sur l’avenir du métro dans la Métropole de Lyon, où les Grands Lyonnais étaient invités à se prononcer sur 4 projets, le maire de Tassin-la-Demi-Lune s’est rendu au Sytral pour déposer le voeu des habitants de l’Ouest lyonnais. 

Lire aussi : Fin de la consultation "métros" à Lyon ce mercredi : quelle ligne choisir ? Retrouvez tous les 6' chrono sur les métros

Chargé de 12 000 lettres adressées au père Noël, ou plutôt à Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, Pascal Charmot, qui n’avait pas enfilé de barbe blanche et de costume rouge pour l’occasion, a déposé son précieux colis au pied du sapin du Syndicat mixte des transports, situé dans le 3e arrondissement de Lyon. "On vient agrémenter le sapin de Bruno Bernard de nos paniers", ironisait ainsi le maire de Tassin avec à ses pieds 12 000 courriers identiques ne demandant qu’une chose : "Cher Père Noël, peux-tu faire en sorte que le Sytral valide enfin le projet de Métro E ?". 

Les 12 000 litres au Père Noël déposée au Sytral représentant les 12 000 personnes qui ont signé la pétition en faveur du projet de Métro E. (Photo Hadrien Jame)

Des pétitions pour quatre projets en concurrence

Passant par le 5e arrondissement pour rejoindre Tassin, la création d’une ligne de métro E est évaluée entre 1,5 et 2 milliards d’euros et pourraient permettre de transporter de 100 000 voyageurs par jour selon le Sytral. Alors que des pétitions ont été organisées en plusieurs endroits de la Métropole en faveur d’un prolongement de la ligne B à Caluire, de la ligne A à Décines, à Tassin et dans l’Ouest lyonnais la pétition lancée par les communes a récolté 12 000 signatures, aujourd’hui transformées en carte de voeu de noël. 


"La question est de savoir si on a l’ambition de tout faire ou pas. On ne fait pas semblant de parler de mobilité et de s’adresser à la population qui dit tous les jours que la situation n’est pas viable", Pascal Charmot, maire LR de Tassin-La-Demi-Lune


Pour autant, l’élu de droite ne veut pas parler d’une guerre de chapelle entre les différentes communes pour l’obtention d’une ligne de métro. "Il ne faut pas de compétition avec les autres territoires. La question ne se pose pas de savoir si on doit tout lancer en même temps. La question est de savoir si on a l’ambition de tout faire ou pas. On ne fait pas semblant de parler de mobilité et de s’adresser à la population qui dit tous les jours que la situation n’est pas viable", confie le maire de Tassin-La-Demi-Lune. 

Répondre aux embouteillages

Pour lui, la création du Métro E doit permettre de répondre à la "congestion automobile permanente sur Tassin et l’Ouest lyonnais" où "une aggravation de la pollution et des nuisances sonores" se fait aujourd’hui ressentir. "Le président de la métropole et du Sytral ne prend pas en compte cette réalité, c’est grave", s’agaçait Pascal Charmot avant d’aller déposer les milliers de courriers au pied du sapin du Sytral. 

Les habitants de l’Ouest lyonnais ne devraient toutefois pas trouver la réponse à leur courrier au pied de leur sapin le 25 décembre, la décision du Sytral n’étant pas attendue avant le début de l’année 2022. L’organisme décidera alors s’il met en route le projet d’un ou plusieurs métros dans la Métropole de Lyon, mais bien malin celui qui est capable de dire quelle sera la décision du Sytral, excepté le père Noël peut-être, car les écologistes sont souvent accusés par l'opposition d'avancer masqués sur le sujet. 

Lire aussi : Une nouvelle ligne de métro, ou pas, dans la Métropole de Lyon : les écologistes avancent "masqués"


Le 24 septembre 2021, le maire de Tassin-la-Demi-Lune, Pascal Charmot, était l'invité de notre émission 6 min Chrono pour s'exprimer sur la création de la ligne E à Tassin. Un entretien vidéo à retrouver ci-dessous. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut