(Photo by MARTIN BUREAU / AFP)

Lyon - Villeurbanne : combien de temps va durer l’obligation de port du masque ?

L'arrêté d'obligation du port du masque à Lyon et Villeurbanne est effectif depuis ce mardi matin en raison de la situation sanitaire dans ces deux villes.

Depuis ce mardi 1er septembre, la préfecture du Rhône a décidé de rendre le masque obligatoire dans les rues de Lyon et Villeurbanne. Une décision qui concerne toutes les personnes de plus de onze ans circulant dans la rue. L'arrêté publié court jusqu'au 15 septembre prochain. Une date qui ne veut pas dire que le port du masque deviendra facultatif le 16 septembre. Cet arrêté pourra être prolongé autant de fois que possible si la situation sanitaire demeure comme elle est, voir s'aggrave dans les jours à venir, explique la préfecture. À l'inverse, si le département repasse en vert prochainement, l'obligation du port du masque pourra être retirée. 

Le 27 août dernier, le gouvernement a passé le département du Rhône en "rouge" pour circulation active du virus (plus de 50 cas pour 100 000 habitants). À Lyon, ce chiffre est de 93 pour 100 000 et de 137... pour 100 000 à Villeurbanne. 

à lire également
6 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Michel Raffin - 1 septembre 2020

    Ce n'est pas avec de telles mesures qu'on va arriver à l'immunité collective, le virus a encore de beaux jours devant lui.

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Abolition_de_la_monnaie - 1 septembre 2020

      Quelle immunité collective lorsqu'on sait que le virus mute et qu'une personne déjà infectée peut être réinfectée ? Ne pas oublier d'assumer le fait qu'une immunité collective se fait au prix de nombreuses victimes (dont lésions cérébrales et autres).

      1. Signaler un commentaire inapproprié
        JANUS - 2 septembre 2020

        Le Dr "Abolition de la monnaie" a parlé !!!!!!!!!!!!

  2. Signaler un commentaire inapproprié
    Georges Marchais - 1 septembre 2020

    L'obligation durera indéfiniment 10 ans 20 ans... vous verrez

  3. Signaler un commentaire inapproprié
    Georges Marchais - 1 septembre 2020

    En encourageant fortement les gens a se faire tester, on a un taux d'incidence tel que le département passe en rouge.
    En vérité, tous les départements pourraient avoir un taux d'incidence élevé si autant de gens se faisaient tester partout en France.

    En réalité le gouvernement a pousser les gens des grandes villes à se faire tester, pour augmenter artificiellement le taux d'incidence (nombre de cas détectés pour 100000 habitants) ce qui donne aux préfets le pouvoir d'imposer le masque et surtout d’empêcher les manifestations de gilets jaunes.

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Abolition_de_la_monnaie - 2 septembre 2020

      La réalité, vous n'en avez que faire :
      actualite/coronavirus-a-lyon-les-hospitalisations-en-hausse-dans-la-region-graphique/
      Et pour "empêcher les manifestations", il n'a pas besoin de ce prétexte vu que ces manifs réunissent moins de 5000 personnes. Sans oublier tout le chlore qui est répandu par la police...

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut