Source : Cerema

Lyon : sécurité routière, des premiers chiffres "alarmants" depuis le début du déconfinement ?

La sécurité routière s'inquiète ce samedi de "premiers chiffres alarmants" sur la mortalité dans les accidents de la route depuis le début du déconfinement, le 11 mai, notamment à cause "du relâchement" de certains conducteurs.

La sécurité routière s'inquiète ce samedi de "premiers chiffres alarmants" sur la mortalité dans les accidents de la route depuis le début du déconfinement, le 11 mai.

"Hélas, nos craintes semblaient fondées puisque les premiers chiffres remontant du terrain sont assez alarmants en termes de mortalité", expliqué David Julliard, l’adjoint au délégué interministériel à la Sécurité routière, dans Le Parisien.

"Il y a eu beaucoup d’accidents meurtriers (lors du pont de l'Ascension) et le nombre de morts a été plus important que l’an dernier à la même époque", ajoute Julliard.

"Une forme de relâchement" depuis le début du déconfinement

"Entre le 11 et le 27 mai, nous avons relevé 2 421 grands excès de vitesse, supérieurs à 50 km/h au-dessus de la limitation. C’est 321 de plus qu’en 2019 sur la même période, soit une hausse de près de 15 %, ce qui est énorme. "On nous a aussi signalé une recrudescence des franchissements de feux rouges", ajoute-t-il.

"Cela confirme une forme de relâchement ou de désinhibition des comportements au volant de la part d’une minorité de conducteurs", conclut l’adjoint au délégué interministériel à la Sécurité routière.

Rappelons que depuis le 11 mai, les Français ne peuvent pas aller à plus de 100 km de leur domicile, sauf dérogation.

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut